POLITIQUE


Herbert Salber apprécie les mesures prises afin d’améliorer les conditions sociales des réfugiés et des personnes déplacées en Azerbaïdjan

A+ A

Bakou, 21 octobre, AZERTAC

M. Ali Hassanov, vice-Premier ministre de la République d’Azerbaïdjan, président du Comité d’Etat pour les réfugiés et les personnes déplacées, a rencontré mardi 20 octobre la délégation conduite par Herbert Salber, représentant spécial de l’Union européenne pour le Caucase du sud et la crise en Géorgie.

Ali Hassanov a informé les membres de la délégation européenne sur le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh et ses conséquences.

«A la suite des processus politiques dans le Caucase du Sud depuis 200 ans, les Azerbaïdjanais ont été expulsés à plusieurs reprises de leurs terres natales et ont subi le nettoyage ethnique et la déportation.

Suite à la politique systématique de la Russie tsariste qui a occupé le Caucase au début du XIXe siècle, a été effectuée la réinstallation massive des Arméniens en provenant de différents pays en Azerbaïdjan, y compris dans le Haut-Karabagh.

L’agression militaire de l’Arménie contre l’Azerbaïdjan a causé l’occupation du Haut-Karabagh et de sept régions adjacentes, la déportation de plus d’un million d’Azerbaïdjanais de leur terre natale, et la destruction de toutes les infrastructures dans les régions occupées.

Il existe un cadre juridique complet pour le règlement de ce conflit. En 1993, le Conseil de Sécurité de l’ONU a adopté quatre résolutions revendiquant le règlement pacifique du conflit, le retrait immédiat et sans réserve des forces armées arméniennes des territoires occupés et le retour des réfugiés et des personnes déplacées à leurs foyers natals. La politique d’agression de l’Arménie a été condamnée dans les décisions et résolutions adoptées par le Conseil de l’Europe, l’OTAN, l’Organisation de la Coopération islamique, le Parlement européen et d’autres organisations internationales. Cependant, les négociations qui se poursuivent plus de 20 ans avec la médiation du Groupe de Minsk de l’OSCE, n’ont aucun résultat à cause de la position non constructive de l’Arménie.

L’Azerbaïdjan a toujours été une terre de tolérance. La politique indépendante de l’Azerbaïdjan se base sur ce fondement solide. Actuellement, les représentants de différentes nations et religions cohabitent en paix et en amitié en Azerbaïdjan.

Le gouvernement azerbaïdjanais prend des mesures pour résoudre les problèmes des réfugiés et des personnes déplacées. Jusqu’à présent, 82 quartiers ont été construits, des conditions de logement et de vie de 180 mille de réfugiés et personnes déplacées ont été améliorées et ce processus se poursuit» a expliqué Ali Hassanov.

Soulignant que les relations entre l’Union européenne et l’Azerbaïdjan se développent avec succès Herbert Salber a mis l’accent sur l’importance du règlement du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh par un moyen pacifique, d'une manière équitable et conformément aux normes du droit international. Il a apprécié les mesures prises en vue d’améliorer les conditions sociales des réfugiés et des personnes déplacées et s’est dit convaincu que sa visite en Azerbaïdjan serait fructueuse.

Pendant la rencontre, des discussions ont porté sur le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh et ses conséquences graves pour les réfugiés et les personnes déplacées, l’amélioration de leurs conditions de vie, l’état actuel du règlement du conflit et d’autres questions d’intérêt mutuel.

Ensuite, le livre «Soins du Président envers les réfugiés et les personnes déplacées» et des disques sur la politique de nettoyage ethnique contre les Azerbaïdjanais en Arménie et les conséquences de l’occupation des territoires azerbaïdjanais par les forces armées arméniennes ont été remis aux membres de la délégation européenne.

Ensuite, les membres de la délégation ont visité le quartier construits pour 760 familles déplacées au bourg de Massazyr où ils se sont familiarisés avec les conditions sociales des familles déplacées.

Puis, la délégation européenne a rencontré le chef du Pouvoir exécutif de la région de Zenguilan. Ramiz Hassanov a donné des informations sur le nouveau quartier aménagé pour les personnes déplacées et a parlé de l’occupation de la région de Zenguilan et des soins et de l’attention que le gouvernement accorde aux réfugiés et aux personnes.

A la fin, les membres de la délégation ont rencontré les personnes déplacées résidant dans le foyer universitaire du Collège du management et de la technologie dans l’arrondissement de Binagadi.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules