POLITIQUE


Azerbaïdjan est intéressé par la restauration de la Route de la Soie

A+ A

Bakou, 1er novembre, AZERTAC

En tant que le pont naturel entre l’Orient et l’Occident, l’Azerbaïdjan est intéressé par la restauration du couloir de transport -la Route de la Soie, a déclaré l’ambassadeur azerbaïdjanais à l’Université Keimyung lors de la cérémonie d’ouverture du Centre de la Route de la Soie et l’Asie Centrale.

Abordant le rôle des couloirs de transport dans l’histoire humaine, y compris la vie politique et économique des pays et des peuples, l’ambassadeur a insisté sur la portée de la restauration de la Route de la Soie.

Il a mis en lumière la conférence internationale tenue en 1998 à Bakou sur le rétablissement et le développement de la Grande Route de la Soie, à l’Initiative du dirigeant historique Heydar Aliyev, et la signature d’un certain nombre de documents concernant au secteur de transport.

A l’initiative du président Ilham Aliyev, les mesures ont été prises afin de relier l’Orient avec l’Occident. L’une de ces mesures est le chemin de fer Bakou – Tbilissi – Kars qui relie l’Asie à l’Europe afin d’élargir des relations économique et culturelle.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules