POLITIQUE


Il est impossible de régler le conflit du Haut-Karabagh sans respecter la souveraineté de l’Azerbaïdjan

A+ A

Bakou, 6 novembre, AZERTAC

Le ministre britannique des Affaires européennes, David Lidington, a présenté, mercredi 5 novembre, une conférence devant les enseignants et les étudiants de l’Université ADA.

La principale attention dans sa conférence a été portée sur le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh. «Il est impossible de régler le conflit du Haut-Karabagh sans respecter la souveraineté de l’Azerbaïdjan», a dit le ministre britannique.

David Lidington a exprimé son espoir que le conflit serait réglé par des moyens pacifiques.

Exprimant son regret relatif à la poursuite des problèmes des réfugiés et des personnes déplacées, le ministre britannique des Affaires européennes a mis en valeur que le règlement du conflit permettrait aux gens de retourner sur leur terre natale. Il a ajouté que la résolution du problème accélérerait le développement économique du Caucase du Sud, une région jouant un rôle de pont entre l’Europe et l’Asie.

«L’évolution des relations avec l’Azerbaïdjan, pays qui se développe de jour en jour, est très importante pour la Grande-Bretagne et l’Europe», a estimé le ministre britannique, soulignant que c’était un grand plaisir pour le Royaume-Uni de figurer parmi les plus gros investisseurs en Azerbaïdjan. David Lidington a dit que le nombre des étudiants azerbaïdjanais allant faire leurs études en Grande-Bretagne s’était accru.

Le ministre britannique des Affaires européennes a fait savoir qu’il visitait l’Azerbaïdjan pour la deuxième fois et a dit avoir été témoin des processus de développement rapide à Bakou.

Ensuite, le ministre britannique a répondu aux questions des étudiants.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules