POLITIQUE


Le conflit du Haut-Karabagh est une menace pour la paix et la sécurité régionales

A+ A

Ankara, 22 novembre, AZERTAC

Une conférence scientifique «Le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh comme une menace pour la paix et la sécurité régionales, ainsi qu’aux relations de voisinage» a eu lieu ce vendredi à Ankara, capitale turque.

Lors de la session d’ouverture de la conférence, l’ambassadeur d’Azerbaïdjan en Turquie Faïg Baghirov et d’autres intervenants ont souligné que le récent incident survenu sur la ligne de contact avait mis en évidence une fois de plus l’aspect militaire du conflit du Haut-Karabagh. La violation du cessez-le-feu de façon intensive par les forces armées arméniennes empêche le règlement pacifique du conflit et la position agressive d’Erevan est une menace majeure pour la paix et la sécurité dans le Caucase du Sud. Les projets énergétiques de grande envergure, tels que «Le corridor gazier Sud» et TANAP prouvent l’importance du rôle régional de l’Azerbaïdjan dans les domaines économique, politique et militaire.

Les rapports des scientifiques azerbaïdjanais et turcs sur «Les processus démographiques au Karabagh depuis 1828 jusqu’à nos jours», «Les modifications administratives au Karabagh depuis 1828», «Le rôle du clan de Karabagh dans la politique intérieure de l’Arménie», «Le Karabagh dans les archives ottomanes» etc. ont été ensuite entendus.

Les fonctionnaires turcs, le scientifique, les chercheurs, les représentants du corps diplomatiques accrédité à Ankara ont été présents à la conférence.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules