ECONOMIE


L’Union européenne est l’un des principaux partenaires commerciaux de l’Azerbaïdjan

A+ A

Bakou, 28 novembre, AZERTAC

L’Union européenne est l’un des principaux partenaires commerciaux de l’Azerbaïdjan. Notre pays joue un rôle clé dans l’assurance de la sécurité énergétique de l’Europe et met en œuvre des projets importants dans le secteur énergétique, a déclaré Chahin Moustafayev, ministre de l’Economie et de l’Industrie, lors de sa rencontre avec Maroš Šefčovič, vice-président de la Commission européenne pour l'Union de l'énergie, vendredi 28 novembre.

Le ministre Chahin Moustafayev a d’abord félicité Maroš Šefčovič d’avoir été nommé à un nouveau poste et lui a souhaité plein succès. Ensuite, le ministre a parlé des relations Azerbaïdjan-UE.

 «En 2013, des pays de l’Union européenne ont eu une part de 44% dans le chiffre d’affaires extérieures de l’Azerbaïdjan. Cette année, ce chiffre s’est élevé à 48%. Des documents importants tels que l’Accord sur le Partenariat et la Coopération, le Plan d’action dans le cadre de la Politique européenne de voisinage, l’Initiative de Partenariat avec le Moyen-Orient, ont été signés entre l’Azerbaïdjan et l’UE. Depuis le 1er septembre dernier, les accords sur la simplification et la réadmission des visas entre l’UE et l’Azerbaïdjan sont entrés en vigueur. Les programmes d’aide - Twinning, TAIEX, Sigma, l’Appui budgétaire favorisent le développement des relations entre notre pays et l’Union européenne. Depuis 2012, plus de 60 forums d’affaires et conférences ont été organisés en collaboration avec les pays de l’UE» a-t-il expliqué.

 «L’Azerbaïdjan est l’initiateur et l’acteur principal des projets mis en œuvre dans la région. Le climat d’affaires et d’investissement favorable a été assuré dans notre pays. Plusieurs projets sont en cours dans les domaines de la santé et de l’éducation» a souligné Chahin Moustafayev. 

Le ministre a également abordé le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh: «Suite à la politique d’agression de l’Arménie, 20% de nos territoires ont été occupés, nos compatriotes ont été expulsés de leur terre natale. A présent, ils vivent comme réfugiés et personnes déplacées dans leur propre pays. Ce conflit est la majeure menace au développement de l’intégration régionale» a-t-il conclu.

Maroš Šefčovič a noté que les relations entre l’Azerbaïdjan et l’UE dans les domaines énergétique et éducative se poursuivaient avec succès et qu’ils étaient intéressés par l’élargissement de la coopération. 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules