CULTURE


Paris: Exposition du photographe Reza Deghati consacrée à l’Azerbaïdjan

A+ A

Paris, 29 novembre, AZERTAC

L’exposition de photos du photographe Reza Deghati consacrée à l’Azerbaïdjan s’est ouverte le 28 novembre au Petit Palais à Paris.

Mme Mehriban Aliyeva, première dame d’Azerbaïdjan, présidente de la Fondation Heydar Aliyev, et Mme Leyla Aliyeva, vice-présidente de la Fondation, ont été présents à la cérémonie d’ouverture de l’exposition.

La présence de la première dame d’Azerbaïdjan Mehriban Aliyeva et des personnalités publiques et culturelles de la France à cette cérémonie manifeste l’intérêt pour l’œuvre de Reza Deghati et ses sujets.

Le présentateur de la cérémonie a d’abord donné des informations sur l’Azerbaïdjan, sa riche culture et histoire.

Christophe Leribault, directeur du Petit Palais, a noté que les photos de Reza Deghati étaient toujours distinguées pas leur originalité dans le milieu culturel français et ce facteur avait suscité un grand intérêt pour l’œuvre du photographe dans le monde de l’art. Christophe Leribault a dit être très satisfait d’accueillir l’exposition du photographe mondialement connu.

L’ambassadeur d’Azerbaïdjan en France Eltchin Amirbayov a ensuite pris la parole: «Reza Deghati, inspiré des idées humanistes, des sentiments humains, est reconnu par son affection infinie envers notre pays. Les photos prises par ce photographe talentueux suscitent beaucoup d’intérêt partout dans le monde. Les photographies sur le conflit du Haut-Karabagh font une partie importante de son œuvre. Ces photos illustrant la guerre de Karabagh et le génocide de Khodjaly reflètent plus clairement l’ampleur de la tragédie» a-t-il assuré. L’ambassadeur a également abordé le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh suite auquel 20% des territoires de l’Azerbaïdjan ont été occupés.

«L’Azerbaïdjan est reconnu au monde par sa culture et son art. Les photos prises en Azerbaïdjan montrent l’attachement de votre pays aux idées humanistes. Les relations entre la France et l’Azerbaïdjan s’élargissent de jour en jour et ceci est plus visible dans le domaine culturel» a estimé Mme Jeanne d'Hauteserre, maire du 8e arrondissement de Paris.

«Les relations franco-azerbaïdjanaises se sont développées au cours des dernières années. La culture a un grand rôle dans ce développement» a dit Jean-Francois Mancel, président de l’Association des Amis de l’Azerbaïdjan. «La Fondation Heydar Aliyev accorde une attention particulière à la promotion de la culture azerbaïdjanaise. Je tiens à souhaiter plein succès à l’exposition de Reza Deghati qui promeut à haut niveau l’Azerbaïdjan» a-t-il ajouté.

Le photographe Reza Deghati a remercié la Fondation Heydar Aliyev et sa présidente Mme Mehriban Aliyeva d’avoir soutenu l’organisation de l’exposition. «L’Azerbaïdjan est un pays tolérant riche en culture et en histoire» a-t-il dit.

En marge de l’exposition, s’est tenue la présentation de deux livres de Reza Deghati. Les photos du photographe présentées à cette exposition ont été collectées dans les livres «L’Elégance du feu» et «Le Massacre des Innocents», édités à l’aide de la Fondation Heydar Aliyev.

L’exposition sera ouverte jusqu’au 7 décembre.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules