POLITIQUE


AzerTAc : les journalistes italiennes VIDEO

A+ A

Bakou, 10 décembre, AZERTAC 

En visite en Azerbaïdjan afin de connaître de près le pays, les journalistes italiennes ont été accueillies aujourd’hui par Aslan Aslanov, directeur général de l’AZERTAC.

Christiana Missori, journaliste de l’agence d’informations ANSA et Rossella Fabiani, journaliste des journaux Losservatore Romano et il Messagero, ont déclaré d’avoir intéressé à établir des relations étroites avec le média azerbaïdjanais.

Il a été noté que ANSA et AZERTAC se coopèrent depuis 2005 et que toutes les deux agences ont tissé des relations mutuellement actives au sein de l’Alliance européenne des agences de presse. Les journalistes italiennes ont été informées sur l’histoire de développement de l’AZERTAC, son intégration aux organisations mondiales de presse. Il a été souligné qu’AZERTAC présiderait dans les années 2016 -2019 le Congrès mondial des agences de presse et l’Organisation des agences de presse d’Asie -Pacifique.

Déclarant s’intéresser de près à l’Azerbaïdjan, les journalistes italiennes ont exprimé leur souhait pour avoir plus d’informations sur le pays. Elles ont été informées que l’Azerbaïdjan est le premier pays parlementaire dans l’orient, que l’auteur du premier opéra en Orient est un compositeur azerbaïdjanais. Qu’accédant à son indépendance il y a 20 ans, l’Azerbaïdjan a fait face aux difficultés et aux épreuves. Les mérites du dirigeant historique Heydar Aliyev en termes de développement de l’Azerbaïdjan a été soulignées. Les réussites de la politique étrangère du pays, son élection en tant que membre non permanent au Conseil de sécurité de l’ONU ont été mises en lumière.

La situation compliquée géopolitique du pays, l’agression de l’Arménie contre l’Azerbaïdjan, l’occupation de 20% des territoires azerbaïdjanais par les forces armées arméniennes ont été portés à l’attention des journalistes. Il a été noté que sous la direction du président Ilham Aliyev le pays s’est développé et est devenu le leader régional.

Abordant les relations étroites azerbaïdjano – italiennes, les parties ont insisté sur la restauration des monuments historiques italiens par le soutien de la Fondation Heydar Aliyev et les événements organisés en Italie afin de promouvoir la culture azerbaïdjanaise.

Un échange des vues a été mené sur les tendances modernes du média, le rôle des agences d’informations en tant que source fiable de nouvelles, l’impact des réseaux sociaux sur les médias traditionnels.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules