POLITIQUE


L’Arménie ne fait rien pour le lancement de la rédaction d’un accord de paix global

A+ A

Bakou, 13 décembre, AZERTAC

Le porte-parole par intérim du Ministère des Affaires Etrangères d’Azerbaïdjan, Hikmet Hadjiyev, s’est exprimé sur les opinions d’Edward Nalbandian, ministre arménien des Affaires étrangères, lors de la conférence de presse, le 12 décembre.

Ce genre de déclarations absurdes du ministre arménien des Affaires étrangères nuit à des négociations sur le règlement du conflit et dénonce qu’Erevan ne s’engage qu’à imiter les pourparlers. Ces démarches de l’Arménie cherchent à tromper la communauté internationale et éviter le règlement du conflit d’une manière inefficace.

L’Arménie ne retire pas ses troupes des territoires occupés de l’Azerbaïdjan et malgré les appels des pays coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE, elle ne fait rien pour le lancement de la rédaction d’un accord de paix global.

La communauté internationale et les coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE sont au courant de ces mensonges de l’Arménie. Il faut prendre des mesures nécessaires pour que l’Arménie prenne une position constructive dans le processus des négociations.

L’agression de l’Arménie contre l’Azerbaïdjan et l’occupation des territoires azerbaïdjanais constituent la base principale du conflit. L’Arménie doit, tout d’abord, retirer ses troupes des territoires occupés de l’Azerbaïdjan afin que les parties puissent parvenir à un règlement pacifique du conflit.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules