POLITIQUE


Le journal israélien «Jerusalem Post» a avoué sa position partiale et celle du «Haaretz» envers l’Azerbaïdjan

A+ A

Bakou, 26 décembre, AZERTAC 

Comme nous avons informé, les articles partiaux, constitués de propos diffamatoires et sans fondement sur l’Azerbaïdjan, publiés dans les journaux israéliens «Jerusalem Post» et «Haaretz» ont suscité le mécontentement de la communauté azerbaïdjanaise. Le journal «Jerusalem Post», ayant compris que ces articles nuisent aux relations israélo-azerbaïdjanaises, a reconnu le 24 décembre sa position partiale envers l’Azerbaïdjan dans un article intitulé «Jérusalem-Bakou : relations stratégiques et économiques importantes».L’AZERTAC vous présente le résumé de cet article.

Le «Jérusalem Post» écrit : «Les relations d’Israël avec l’Azerbaïdjan ont d’importants avantages stratégiques et économiques pour les deux pays et l’Ouest en général. Ceux qui ont critiqué récemment en Israël les questions intérieures de l’Azerbaïdjan doivent prendre conscience de l’importance de ces relations».

L’article dit que l’analyse fausse du conflit arméno-azerbaïdjanais faite par Yair Auron dans le «Haaretz», ainsi que les opinions partiales d’Anshel Feffer dans le même journal et celles de Yossi Melman dans le «Jerusalem Post» concernant les droits de l’homme en Azerbaïdjan ont abouti à la fausse compréhension de l’importance économique et stratégique que revêtent les relations israélo -azerbaïdjanaises pour toutes les deux parties, ainsi que celle de ces relations dans le développement des valeurs occidentales dans la région.

Parlant de l’importance pratique et économique des relations israélo- azerbaïdjanaises, le «Jerusalem Post» écrit que l’énergie constitue l’aspect le plus important de ces relations. Certains Israéliens, fatigués de l’embargo pétrolier imposé contre Israël en 1973 ne savent toujours pas que 40 % du pétrole qu’ils importent viennent de l’Azerbaïdjan. C’est le principal moyen de résoudre le problème de sécurité énergétique d’Israël.

Le journal écrit : «L’Azerbaïdjan jouera dans un proche avenir un rôle important au marché énergétique européen avec la mise en service du gazoduc (le corridor gazier Sud) qui va acheminer le gaz naturel de la Caspienne vers l’Italie. Israël a le potentiel d’y avoir accès et d’acheminer le gaz naturel du gisement Leviathan au marché européen. L’Azerbaïdjan est l’un des rares pays musulmans coopérant activement et entretenant des relations commerciales avec Israël et l’un de quelques pays amis d’Israël dans la région».

Le journal «Jerusalem Post» met également en valeur la tolérance qui règne en Azerbaïdjan. L’Azerbaïdjan est l’un des premiers pays ayant accordé les droits égaux aux hommes et femmes avant les Etats-Unis et l’Europe, écrit le journal.

A la fin de l’article il est indiqué que prendre les relations israélo- azerbaïdjanaises seulement au sens économique, revendiquer la rupture des relations signifient ne pas voir plus loin que le bout de son nez. Il est important de favoriser l’amitié entre Jérusalem et Bakou, et pas entraver leurs relations amicales.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules