CHRONIQUE OFFICIELLE


Vœux du président azerbaïdjanais Ilham Aliyev aux Azerbaïdjanais pour la Journée de solidarité des Azerbaïdjanais du monde et le Nouvel an VIDEO

A+ A

- Mesdames et Messieurs, 

Mes chers compatriotes,

L’année 2014 va s’écouler. 2014 a été une année réussie pour notre pays. Notre pays a effectué avec succès tous ses engagements. Le développement dynamique de notre pays a été assuré. Nos positions internationales se sont renforcées encore plus. L’Azerbaïdjan est reconnu dans le monde entier comme un partenaire fiable et notre notoriété s’élargit.

Comme vous le savez, dans les années 2013-2014, l’Azerbaïdjan a été représenté au Conseil de sécurité des Nations Unies, l’organisme le plus réputé du monde.

Nous avions acquis ce droit avec le soutien de 155 pays. Et l’année courante, l’Azerbaïdjan a présidé le Comité des Ministres du Conseil de l’Europe. Il a apporté ses précieuses contributions au développement de la démocratie, à la défense des droits de l’homme en Europe.

Nous avons établi des relations égales avec tous les pays. Nous entretenons une coopération fructueuse avec les Etats voisins et les autres pays. Nos relations bilatérales se développent. En même temps, l’Azerbaïdjan joue son rôle positif sur le plan multilatéral. L’Azerbaïdjan joue un rôle indéniable surtout dans les questions concernant le développement régional. Aucun projet politique, économique, énergétique, humanitaire ne peut être réalisé sans sa participation.

Le développement économique a été assuré en 2014, ce qui est très important, car, comme vous le savez, la crise économique et financière continue toujours dans le monde entier. Pourtant, l’économie azerbaïdjanaise se développe avec succès et nos réformes constituent les fondements de ce développement. Ce n’est pas un hasard que le Forum économique mondial de Davos, l’institution économique la plus réputée du monde, a placé l’Azerbaïdjan, pour sa compétitivité, à la 38e place dans son classement, ce qui est une réussite importante et historique.

Le développement du secteur non pétrolier reste toujours une priorité pour nous. Je suis heureux que le secteur non pétrolier se soit accru de 7 % cette année. 27 milliards de dollars ont été investis dans l’économie du pays. C’est très important. Car, aujourd’hui on mène une lutte pour l’engagement des investissements dans le monde. L’investissement est à haut niveau en Azerbaïdjan. Je suis convaincu que l’année prochaine sera pareille.

Le taux de pauvreté, de chômage est de 5 %, ce qui est un très bon indicateur à l’échelle mondiale. La dette publique ne constitue que 8 % du PIB. La situation macroéconomique est stable. Nos réserves monétaires dépassent 50 milliards de dollars. La valeur du manat reste stable.

Vous savez bien que la chute des cours du pétrole a causé certaines difficultés dans le monde, notre région y comprise. Dans ce domaine aussi l’Azerbaïdjan est un pays modèle. L’Azerbaïdjan est une île de stabilité. La stabilité politique et économique est assurée et le sera.

Notre politique sociale a été, à toutes les époques, une tâche principale pour nous. Cette année une grande somme a été investie dans l’établissement de l’infrastructure sociale, plus de 60 établissements médicaux, près de 50 écoles et écoles maternelles ont été construits et restaurés en Azerbaïdjan. Je suis convaincu que l’année prochaine sera aussi marquée par ces processus positifs. L’inflation constitue 1,4 % en Azerbaïdjan. La croissance des revenus monétaires de la population est environ de 5%. La hausse des salaires, des pensions, des indemnisations sociales améliorent bien sûr le bien-être des gens.

Les problèmes des personnes déplacées – nos compatriotes qui vivent dans des conditions graves sont résolus avec succès. Chaque année, plus de 20 mille personnes déplacées sont déménagées aux nouveaux appartements. Cette année, une grande somme a été débloquée à cette fin et nous travaillons à résoudre ce problème progressivement.

Malheureusement, à cause de la présence d'une dictature sanglante en Arménie le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh n'a pas été réglé cette année. L’Arménie ne veut pas la paix. Elle fait tous ses efforts pour nuire aux négociations ou pour qu’elles soient menés sous forme d’imitation. Il est à noter que cette année, les médiateurs ont été très actifs. Les présidents des pays coprésidents – la Russie, les Etats-Unis, la France ont tenu des réunions trilatérales en août, en septembre et en octobre. Je l’apprécie et je suis reconnaissant à ces pays. Mais, l’Arménie ne s’est pas comportée sincèrement lors des réunions mentionnées ci-dessus.

En outre, l’Arménie a lancé des exercices militaires de grande envergure dans les territoires occupés après moins de deux semaines de la réunion de Paris. Ces exercices n’avaient qu’un seul but – provoquer l’Azerbaïdjan et entraver les négociations. En été précédent, nous avons été témoins de la même chose. Les groupes de reconnaissance-sabotage ont tenté d’attaquer les positions azerbaïdjanaises et ont reçu une réponse adéquate. Plus de 50 occupants ont été tués. Le même incident a eu lieu vers la fin de l’année. Pourtant, l’assaut de l’ennemi a été repoussé par l’armée azerbaïdjanaise. Le pays agresseur doit savoir que l’armée azerbaïdjanaise peut restaurer à tout moment son intégrité territoriale. Nous espérons simplement que le processus de négociations pourrait donner des résultats positifs et il y a de nombreux facteurs qui renforcent cet espoir. L’an prochain, nous allons allouer environ 5 milliards de dollars au développement de notre armée, ce qui est le double du budget total de l’Etat de l’Arménie.

Le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh ne peut être réglé que conformément aux normes et principes du droit international. Les résolutions du Conseil de Sécurité de l’ONU n’ont pas été accomplies. L’Arménie doit retirer ses troupes des territoires occupés. L’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan doit être restaurée. Ce sont les principes cruciaux et nous sommes prêts à signer tout l’accord basé sur ces principes.

L’an 2014 a été déclaré «L’année de l’industrie» en Azerbaïdjan. Notre potentiel industriel est renforcé. L’Azerbaïdjan a enregistré beaucoup de succès en ce sens et les mesures sont poursuivies dans ce domaine. Donc, plus de 230 nouvelles entreprises ont été créées cette année, ce qui a contribué à la réduction du chômage et au renforcement de notre potentiel d’exportation. Nous nous fournissons des produits alimentaires et nous avons l’intention de voir la même image dans le marché des matériaux de construction. Tel est l’objectif du Programme d’Etat sur le développement social et économique des régions.

Le gouvernement azerbaïdjanais a investi également dans le développement des hautes technologies. Cette année a été significative dans ce sens. L’Azerbaïdjan a obtenu son deuxième satellite. En novembre dernier, le satellite a été remis à l’Azerbaïdjan et ainsi, nous avons deux satellites: «Azerespace» et «Azersky». Seulement 20 pays du monde ont de tels satellites. «Azersky» observe avec une grande précision la surface de la Terre et donc, les intérêts nationaux et sécuritaires de l’Azerbaïdjan sont pleinement assurés, et l’industrie spatiale se développe dans le pays.

Le gouvernement lutte sérieusement contre la corruption. Le Service ASAN occupe une place particulière dans cette lutte. Sept centres ont été établis et plus de 3,5 millions de personnes ont profité de leurs services. Le Service ASAN joue un rôle crucial dans des services publics et la lutte contre la corruption. Étant donné que seulement deux années se sont écoulées depuis la création de ce service, vous pouvez voir les progrès que nous avons obtenus. La lutte contre la corruption sera plus sérieuse dans l’avenir – des mesures pénales, administratives et systématiques seront prises en ce sens.

L’Azerbaïdjan est actuellement reconnu dans le monde comme un centre de multiculturalisme. Cette année, j’ai signé une ordonnance correspondante sur la création d’un Centre international de Multiculturalisme. Le rôle des Azerbaïdjanais est apprécié dans le monde entier. L’Azerbaïdjan est un pont entre les civilisations. Selon ses positions géographiques et politiques, l’Azerbaïdjan est un pays unique. Notre expérience dans un certain nombre de domaines est étudiée. Je suis convaincu que les relations interreligieuses, interraciales seront améliorées dans les pays où l’‘expérience de l’Azerbaïdjan sera appliquée.

Nous avons célébré le 20 septembre dernier le 20e anniversaire du «Contrat du siècle». Le 20 septembre 2014 est marqué par la pose de la première pierre du Corridor gazier Sud qui est le plus grand projet d’infrastructure de l’Europe. L’Azerbaïdjan a une nouvelle fois démontré ses compétences en leadership dans la mise en œuvre de ce géant projet qui se réalise à la suite de la politique énergétique, de la politique audacieuse que l’Azerbaïdjan mène depuis de nombreuses années. Chahdeniz-2, TANAP et TAP sont des projets rares et importants pour l’Azerbaïdjan et assureront nos intérêts nationaux, économiques et politiques pendant les prochaines décennies. L’Azerbaïdjan a assumé le leadership dans ce projet et achèvera dignement cette mission.

Chers amis, aujourd’hui nous célébrons la Journée de Solidarité des Azerbaïdjanais du monde. Je suis certain que les Azerbaïdjanais vivant dans quatre coins du monde sont fiers de l’Azerbaïdjan puissant et indépendant. Nous avons restauré notre indépendance il y a 23 ans et nous menons une politique indépendante. Cette politique basée sur les intérêts et les valeurs nationaux assure les réalités de l’Azerbaïdjan contemporain. L’Azerbaïdjan est un Etat qui se développe rapidement. C’est un pays qui a pris la voie de la démocratie, de la liberté, de l’indépendance et du progrès. J’en suis sûr que les Azerbaïdjanais du monde sont fiers d’avoir vu un Etat comme l’Azerbaïdjan sur la carte mondiale. Un pays qui a son mot à dire, sa position de force. Notre développement réussi sera poursuivi dans les années à venir.

A l’occasion de la Journée de Solidarité des Azerbaïdjanais du monde et du Nouvel An, je tiens à adresser mes félicitations les plus sincères à tous les Azerbaïdjanais, en souhaitant le bonheur à chaque famille azerbaïdjanaise.

Joyeuses fêtes!

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes