MEMOIRE SANGLANTE


Le Réseau des Azerbaïdjanais des Etats-Unis lance une campagne de sensibilisation sur les événements du Janvier noir

A+ A

Washington, 9 janvier, AZERTAC

Le Réseau des Azerbaïdjanais des Etats-Unis a lancé une campagne pour informer la communauté américaine sur les événements du 20 Janvier 1990. Dans son appel, le réseau cite le rapport «Le Janvier noir en Azerbaïdjan» de Human Right Watch et fournit des données sur les civils de Bakou massacrés par l’armée soviétique.

Le contingent de 26 mille hommes de l’armée soviétique a envahi Bakou le 20 janvier 1990 et a massacré la population civile de la ville. Suite à cette tragédie, 147 personnes ont été tuées, plusieurs personnes ont été portées disparues. L’assaut des troupes soviétiques contre les civils en Azerbaïdjan était la suite des massacres commis au Kazakhstan en 1986 et en Géorgie en 1989. Le Janvier noir a été suivi par le massacre de 1991 en Lituanie.

Il est également stipulé dans l’appel du Réseau des Azerbaïdjanais des Etats-Unis adressé à la communauté américaine, aux médias et aux congressistes de ce pays que le 20 Janvier 1990 – jour de deuil national a mis fin au régime soviétique en Azerbaïdjan. «Les événements du 20 Janvier en Azerbaïdjan restent comme une triste page dans la mémoire du peuple azerbaïdjanais. Mais, ces événements ont apporté l'indépendance à la république en 1991. Des millions d’Azerbaïdjanais et les amis de l’Azerbaïdjan se rendent chaque année à l’Allée des Patriotes pour rendre hommage à ceux qui se sont sacrifiés pour l’indépendance de la Patrie» dit-on dans l’appel.

Cette campagne informe la communauté américaine sur les événements du 20 janvier et appelle les législateurs de ce pays à adopter des résolutions condamnant cet acte de barbarie.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules