SOCIETE


La Lituanie prête à élargir la coopération avec l’Azerbaïdjan dans le domaine de la radioprotection VIDEO

A+ A

Bakou, 14 janvier, AZERTAC

Une réunion sur le bilan du projet de «Le renforcement de l’infrastructure de la radioprotection et le développement des services d’appui en République d’Azerbaïdjan» réalisé conjointement par l’Agence nationale pour la Gestion des activités nucléaires et radiologiques auprès du Ministère des Situations d’Urgence de la République d’Azerbaïdjan, le Centre de la Radioprotection et l’Agence sur la gestion des projets de la République de Lituanie a eu lieu le 14 janvier.

Le vice-ministre des situations d’urgence Faïg Taghizade a d’abord parlé du processus de réalisation et des résultats du projet.

Jurgen Williams, représentant de l’Union européenne, a apprécié la création d’une agence nationale dans ce domaine en Azerbaïdjan. «Jusqu’à présent, l’Union européenne a mis en œuvre 30 projets en Azerbaïdjan. J’espère que la coopération entre l’Azerbaïdjan et la Lituanie, qui participe en tant qu’expert dans la réalisation de ce projet, sera poursuivie», a-t-il fait savoir.

L’ambassadeur de Lituanie en Azerbaïdjan, Valdas Lastauskas, a apprécié à son tour les résultats du projet et a remercié la partie azerbaïdjanaise pour la bonne coopération. «Le gouvernement azerbaïdjanais apporte son soutien aux projets réalisés dans ce domaine. La Lituanie est prête à poursuivre et élargir la coopération avec l’Azerbaïdjan dans le domaine de la radioprotection» a-t-il ajouté.

Le directeur du Centre de la Radioprotection de Lituanie, Albinas Mastauskas a dit : «Ce projet contribue au développement de la radioprotection et de la sûreté nucléaire en Azerbaïdjan qui a mis en conformité sa législation avec celle européenne dans le domaine concerné. Le programme d’Etat sur la radioprotection et la sûreté nucléaire a été élaboré. Dans ce contexte, le renforcement des capacités des laboratoires de radiologie du Ministère des Situations d'Urgence pour ses besoins est très importante».

Le directeur par intérim de l’Agence nationale pour la Gestion des activités nucléaires et radiologiques, Vugar Husseynov, a indiqué l’importance du projet pour le pays. Il a souligné que des résultats positifs avaient été obtenus dans le cadre de ce projet.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules