POLITIQUE


Le conflit du Haut-Karabagh a fait l’objet de discussions lors du Forum allemano-azerbaïdjanais

A+ A

Berlin, 17 janvier, AZERTAC

Le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh a fait l’objet de discussions lors de la réunion suivante du Conseil de surveillance du Forum allemano-azerbaïdjanais.

D’abord, le président du conseil d’administration du forum Hans-Eberhard Schleier est intervenu sur les activités du forum pendant 2014 et les tâches à réaliser en 2015.

Gernot Erler, coordinateur du gouvernement allemand pour les relations avec la société civile de la Russie, des pays du Partenariat oriental et de l’Asie centrale, ancien secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, célèbre spécialiste sur l’Europe de l’Est, invité à la réunion à titre de rapporteur, a présenté un rapport sur les intérêts et les activités de l’Allemagne dans la région dans le contexte de la situation nouvellement établie à cause de la crise ukrainienne. Parlant du conflit du Haut-Karabagh, G. Erler a fait savoir que le processus de règlement du conflit par le moyen des négociations dans le cadre du Groupe de Minsk de l’OSCE s’était compliqué. L’Allemagne se voit comme partenaire des pays du Caucase du Sud et est prête à apporter son soutien au règlement politique du conflit du Haut-Karabagh.

L’ancien commissaire de l’Union européenne et l’ancien vice-président de la Commission européenne, Günter Verheugen, a critiqué l’approche différente de l’Ouest à l’égard du problème de Crimée et du conflit du Haut-Karabagh. L’Union européenne doit prendre la même position face à l’Arménie qu’à la Russie.

Ce sont les Azerbaïdjanais ayant fui leur terre natale qui souffrent le plus de la prolongation du règlement du conflit. Leurs droits sont violés il y a plus de 20 ans. Des mesures doivent être prises dans le plus vite possible pour leur retour dans leurs foyers.

Ces idées ont été prononcées par Otto Hauser, consul d’honneur d’Azerbaïdjan en Allemagne.

L’ambassadeur Perviz Chabazov a expliqué, pour sa part, le manque de progrès dans le règlement du conflit du Haut-Karabagh par la position non constructive de l’Arménie. Il a fait savoir que le pouvoir arménien qui avait conduit son pays à la défaite devait mettre fin à l’occupation de la région du Haut-Karabagh et des autres territoires azerbaïdjanais. La clé du progrès dans le règlement pacifique du conflit n’est que la libération des terres occupées de l’Azerbaïdjan.

Les participants de la réunion ont évoqué la nécessité de l’engagement de plus près de l’Allemagne dans le règlement du conflit, de manifester

Il est nécessaire que l’Allemagne soit engagée de plus près dans le règlement d conflit, qu’elle prenne une position claire envers les parties au conflit, selon les participants. Ils ont souligné que le Forum allemano-azerbaïdjanais était toujours prêt à apporter sa contribution à cette question.

Il est à noter que le Forum allemano-azerbaïdjanais a pour objectif de contribuer à l’élargissement des relations bilatérales politiques, économiques et culturelles entre les deux pays.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules