MEMOIRE SANGLANTE


L’AzerTAc a commémoré le 25e anniversaire de la tragédie du 20 janvier VIDEO

A+ A

Bakou, 19 janvier, AZERTAC

Le personnel de l’Agence Télégraphique d’Azerbaïdjan (AZERTAC) a commémoré le 25e anniversaire de la tragédie du 20 janvier.

Lors de la cérémonie de commémoration, après avoir observé une minute de silence à la mémoire des victimes, les participants ont vu un film sur la tragédie.

Le directeur général de l’AZERTAC, Aslan Aslanov, a parlé de la tragédie du 20 janvier – entrée dans l’histoire de l’Azerbaïdjan comme une page patriotique, et de la politique insidieuse des dirigeants de l’empire - les responsables de ce massacre: «Mettant sa vie en danger, le leader national Heydar Aliyev est venu à la représentation de l’Azerbaïdjan à Moscou et a condamné fermement les événements sanglants à Bakou. Il a exprimé sa protestation contre la politique inhumaine du régime totalitaire soviétique» a indiqué le directeur général.

Les témoins de la tragédie ont exprimé leurs souvenirs douloureux et leurs vues sur le rôle des événements du 20 janvier dans l'histoire de la lutte pour la liberté du peuple azerbaïdjanais. Les orateurs ont souligné que ces événements sanglants étaient, dans le même temps, une histoire héroïque démontrant la volonté et la fierté d’un peuple qui luttait pour sa liberté et son indépendance.

La tragédie du 20 janvier a été évaluée juridiquement et politiquement à l’initiative et sous la direction du leader national Heydar Aliyev.

Ils ont ensuite indiqué que le président Ilham Aliyev avait pris des décisions importantes destinées à résoudre les problèmes des familles des victimes.

Lors de la cérémonie, s’est tenue la présentation du livre-album «Le 20 janvier – Page sanglante et glorieuse de notre histoire» - projet conjoint du département des questions sociales et politiques de l’administration présidentielle et de l’AZERTAC.

On retrouve des centaines de photos reflétant l’ampleur des événements du 20 janvier, la tragédie que le peuple azerbaïdjanais a subie il y a 25 ans dans ce livre –album qui a une importance particulière de transmettre les réalités sur la tragédie aux générations présentes et futures du pays, ainsi qu’à la communauté internationale.

Outre les crimes militaires perpétrés par l’ancienne armée soviétique, les mesures prises pour pérenniser la mémoire des patriotes, les étapes historique de la lutte du peuple azerbaïdjanais pour la liberté, les mesures prises pour pérenniser la mémoire des patriotes, sont également reflétés dans le livre –album.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules