MEMOIRE SANGLANTE


Diplomatic Star : Le 20 Janvier : le chemin sanglant vers l’indépendance

A+ A

Islamabad, 19 janvier, AZERTAC 

L’article «Le 20 Janvier : le chemin sanglant vers l’indépendance» de Möhsin Ali est publié au journal pakistanais «Diplomatic Star».

L’auteur écrit qu’à la deuxième moitié des années 1980, profitant de la situation tendue en Union soviétique, les nationalistes arméniens ont convenu avec M. Gorbatchev, chef de l’URSS à cette époque-là, de leur intention d’annexer le Haut Karabagh à l’Arménie et ont reçu son soutien pour réaliser leur plan insidieux. Suite à la politique arménienne de nettoyage ethnique, vers la fin des années 1980, plus de 250 mille Azerbaïdjanais ont été expulsés de leur foyer natal et plus de 200 personnes ont été tués impitoyablement. Des Azerbaïdjanais sont sortis dans les rues à Bakou et dans d’autres villes et ont demandé l’indépendance.

Il est écrit que Heydar Aliyev, dirigeant historique, a tenu une conférence de presse à la Représentation permanente à Moscou et a fermement condamné l’action inhumaine perpétrée par l’Armée soviétique contre le peuple azerbaïdjanais. Il a déclaré que M. Gorbatchev, chef de l’ex’URSS, portait toutes les responsabilités de cette tragédie.

M. Ali écrit que le 20 Janvier était le point tournant dans l’histoire moderne de l’Azerbaïdjan et le début de l’effondrement de l’Union soviétique. L’Azerbaïdjan a déclaré le 18 octobre 1991 son indépendance étatique. Selon le décret du 16 décembre 1999 du président azerbaïdjanais Heydar Aliyev les victimes de cette tragédie ont eu un statut « les martyrs du 20 Janvier ».

A la fin de son article, l’auteur porte à l’attention la mise en œuvre par la Fondation Heydar Aliyev présidée par Mme Mehriban Aliyeva, première dame de l’Azerbaïdjan, du projet d’approvisionnement d’eau potable dans le district de Gujar Khan de la province Punjab du Pakistan à la mémoire des martyrs du 20 Janvier.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules