POLITIQUE


Les auditions au sujet de «L’Azerbaïdjan : Les intérêts des Etats-Unis sur l’énergie, la sécurité et les droits de l’homme» au Congrès américain

A+ A

Washington, 13 février, AZERTAC

Des auditions au sujet de «L’Azerbaïdjan : Les intérêts des Etats-Unis sur l’énergie, la sécurité et les droits de l’homme» ont eu lieu à la sous-commission sur l’Europe, l’Asie et les nouvelles menaces du Comité des Affaires étrangères de la Chambre des Représentants à Washington.

Les membres du comité, les congressistes, les experts ont fait des rapports et des recommandations lors des auditions présidées par le congressiste Dana Rohrabacher.

Richard Kauzlarich, ancien ambassadeur des Etats-Unis en Azerbaïdjan, a dit ne pas être d’accord avec les experts qui considèrent que la politique des Etats-Unis à l’égard de l’Azerbaïdjan avait échoué.

«Les Etats-Unis ont toujours soutenu les dirigeants d’Azerbaïdjan dans la protection de l’indépendance et de l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan, y compris le processus de règlement pacifique du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh dans le cadre du Groupe de Minsk de l’OSCE. Washington a contribué à l’acheminement des ressources énergétiques de l’Azerbaïdjan vers les marchés mondiaux, à la coopération et à l’établissement des relations étroites de l’Azerbaïdjan avec l’OSCE et l’OTAN, ainsi qu’au renforcement des liens économiques avec l’Union européenne», a indiqué l’ancien ambassadeur.

Audrey Altstadt, scientifique du Centre scientifique international Woodrow Wilson, a informé les membres de la sous-commission sur l’importance stratégique et la complexité de la situation géographique de l’Azerbaïdjan, ses relations avec les pays voisins, la gouvernance du pays etc. L’expert a souligné que l’Azerbaïdjan était un pays important pour les Etats-Unis et l’Europe dans la lutte contre le trafic illicite de drogues et la contrebande, l’extrémisme religieux etc.

Le rapporteur a exprimé sa position sur la politique intérieure de l’Azerbaïdjan et les relations Etats-Unis-Azerbaïdjan.

Svante Cornell, directeur de l’Institut de l’Asie centrale et du Caucase a analysé de façon détaillée les relations Etats-Unis-Azerbaïdjan. L’expert a noté que l’état actuel des relations entre les Etats-Unis et l’Azerbaïdjan pouvait endommager l’image des Etats-Unis dans la région.

Le congressiste Gregory Mix est aussi intervenu lors des auditions. Selon lui, l’Azerbaïdjan est situé dans une région complexe et les Etats-Unis doivent être en mesure de coopérer avec ses amis et alliés comme l’Azerbaïdjan et de les soutenir.

Le président de la sous-commission Dana Rohrabacher a souligné que l’Azerbaïdjan était un pays nécessaire pour la stabilité dans la région et dans le monde entier.

Michael Turner, congressiste élu de l’Ohio, a présenté un message soutenant les relations Etats-Unis-Azerbaïdjan. Dans son message, il a appelé le gouvernement américain à poursuivre la coopération avec l’Azerbaïdjan afin d’apporter son soutien au renforcement de la sécurité énergétique de l’Europe et à la sécurité régionale.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules