POLITIQUE


La mémoire des victimes du génocide de Khodjaly commémorée à la Chambre des représentants du Texas

A+ A

Texas, 19 février, AZERTAC

Une réunion consacrée au génocide de Khodjaly s’est tenue en marge de la réunion plénière de la Chambre des représentants de l’Etat du Texas des Etats-Unis.

Les représentants du Sénat et de la Chambre des représentants de l’Etat du Texas, de la communauté azerbaïdjanaise des Etats-Unis ont été présents à cette réunion organisée conjointement par les membres de la Chambres des représentants, Rafael Anchia et Mira Crownover, en coopération avec l’Assemblée des amis de l’Azerbaïdjan (AFAZ).

Rafael Anchia est intervenu lors de la réunion. Il a dit que l’Azerbaïdjan était un allié important des Etats-Unis, apportait une aide considérable aux Etats-Unis et à l’OTAN en Irak, en Afghanistan et dans les Balkans, ainsi qu’une grande contribution à la sécurité énergétique de la région.

Parlant du massacre de Khodjaly, il a dit que ce genre de tragédie ne devait jamais s’oublier et qu’une partie du territoire azerbaïdjanais était sous l’occupation jusqu’à ce jour-là. En citant les opinions du secrétaire d’Etat américain John Kerry, Rafael Anchia a évoqué la fidélité de l’Azerbaïdjan vis-à-vis de la tolérance et du pluralisme, marquant que ce pays servait d’exemple en la matière dans la région.

Joseph Deshotel, membre de la Chambre des représentants et président de commission, a rappelé qu’il avait effectué une visite en Azerbaïdjan, ajoutant qu’il s’en était rentré avec de bons souvenirs. Il a appelé ses collègues à effectuer une visite en Azerbaïdjan, pays ami des Etats-Unis.

Les tragédies, comme le massacre de Khodjaly, devaient toujours être commémorées, a déclaré Roberto Alonso, membre démocrate de la Chambre des représentants, donc nous ne nous y sommes réunis que pour honorer la mémoire des victimes de cette terrible tragédie. Il est nécessaire de savoir que trois pays dans la région – l’Azerbaïdjan, Israël et la Turquie sont amis des Etats-Unis, a-t-il souligné.

Mammad Talybov, le conseiller à l’ambassade d’Azerbaïdjan aux Etats-Unis, a pris parole lors de la réunion. Le massacre de Khodjaly est une plaie toujours saignante en cœur de chaque Azerbaïdjanais et constitue la page la plus sanglante du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh, a développé Mammad Talybov. Il a fait savoir que des centaines d’habitants innocents, dont les femmes, les enfants et les personnes âgées, avaient été sauvagement assassinés par l’armée arménienne pendant l’occupation de Khodjaly. Le diplomate a présenté ses remerciements à l’Etat du Texas d’avoir figuré parmi les Etats américains reconnaissant le massacre de Khodjaly, marquant l’importance de la présence des personnes officielles du Texas à cette réunion-là. Il a souligné la nécessité d’intensifier les efforts pour régler le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh conformément aux principes du droit international.

Mammad Talybov a dit que les relations entre l’Azerbaïdjan et les Etats-Unis revêtaient un caractère stratégique. Il a évoqué l’importance de l’Azerbaïdjan pour les Etats-Unis dans la lutte contre le terrorisme et la sécurité énergétique, marquant que le corridor gazier Sud était un projet prioritaire dans ce contexte.

Le diplomate azerbaïdjanais a remercié Gene Wu, membre de la Chambre des représentants de l’Etat du Texas, d’avoir fait quelques jours avant une déclaration concernant le massacre de Khodjaly.

Rappelons que le Texas est le premier Etat américain à avoir reconnu le massacre de Khodjaly au niveau de la Chambre des représentants. Le 3 mars 2011 la Chambre des représentants du Texas avait voté la résolution HR535 concernant le massacre de Khodjaly et l’avait adoptée.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules