SOCIETE


Le journal en ligne égyptien «Shbabalnil» a publié l’article «AzerTAc : un pont médiatique entre l’Orient et l’Occident» VIDEO

A+ A

Le Caire, 23 février, AZERTAC

 Le journal en ligne égyptien «Shbabalnil» vient de publier l’article «AZERTAC : un pont médiatique entre l’Orient et l’Occident» du directeur général de l’AZERTAC Aslan Aslanov. L’article est consacré aux activités de l’agence de presse qui célébrera son 95e anniversaire dans les jours prochains.

Dans cet article analytique, le directeur général jette un coup d’œil à l’histoire, au chemin de développement, aux réalisations de l’agence créée le 1er mars 1920, ainsi qu’à sa place et son rôle dans l’espace mondial d’informations.  

L’héritier de la République démocratique d’Azerbaïdjan, l’AZERTAC a parcouru, pendant 95 ans, un chemin compliqué, mais glorieux, et en dépit de toutes les difficultés cette agence a toujours servi la Nation azerbaïdjanaise. Et ce service a été évalué de façon plus objective par Heydar Aliyev, dirigeant historique, qui a dit : « Depuis son établissement, l’AZERTAC est devenue le héraut de la liberté de notre peuple», écrit Aslan Aslanov.

Selon lui, c’est grâce au dirigeant Heydar Aliyev que l’AZERTAC a atteint son niveau actuel et a intégré dans l’espace mondial de l’information.  En 1969, l’arrivée du dirigeant historique Heydar Aliyev au pouvoir politique a également ouvert un nouveau chapitre dans le domaine de mass média. 

Actuellement, l’AZERTAC est la seule agence régionale diffusant des informations en 7 langues et des vidéos en 5 langues. La diffusion des réalités azerbaïdjanaises à une vaste géographie et en même temps, la couverture opérationnelle des événements importants en cours dans le monde constituent l’une des priorités de l’AZERTAC.

 Menant un échange de nouvelles avec presque 130 pays du monde, au cours de la dernière année, AZERTAC a diffusé 103534 nouvelles en sept langues et 8331 vidéos.  

Situé dans une région géopolitique importante, l’Azerbaïdjan peut être considéré comme le pont entre l’Orient et l’Occident, la porte s’ouvrant sur les deux continents. C’est vraiment un moment unique qui permet à l’AZERTAC de jouer le rôle de pont entre l’Orient et l’Occident, et d’établir le dialogue avec eux. 

L’AZERTAC est membre de l’Organisation des Agences de presse de la région de l’Asie - Pacifique (OANA), de l’Alliance européenne d’agences de presse (EANA), de l’Agence islamique internationale de presse (IINA).  Elle est aussi l’une des fondatrices de l’Association des agences nationales d’information des pays membres de la Communauté des Etats Indépendants (ANIA),  de l’Union des agences d’information turcophones (TKA) et Agences de presse nationales  des pays de la Mer Noire (BSANNA), écrit le directeur général de l’AZERTAC.

Soulignons que lors de l’Assemblée Générale de l’OANA à Moscou,  le directeur général de l’AZERTAC a été élu pour la troisième fois membre du Bureau et le vice-président de cette organisation. L’AZERTAC accueille en 2016 la XVIe Assemblée générale de l’OANA et le Ve Congrès mondial des agences de presse.

 En savoir plus sur http://shbabalnil.com/Article/Item/36235

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules