POLITIQUE


Déclaration du Ministère des Affaires étrangères d’Azerbaïdjan

A+ A

Selon les informations des médias arméniennes, le soi-disant régime séparatiste envisage d’organiser des «élections législatives» dans la région du Haut-Karabagh de la République d’Azerbaïdjan le 3 mai 2015. 

Le Ministère des Affaires étrangères de la République d’Azerbaïdjan déclare une fois de plus que le régime séparatiste établi par la République d’Arménie sur les territoires occupés de l’Azerbaïdjan est le résultat logique de l’agression et de la discrimination raciale. Ce régime fonctionne sous la direction et le contrôle de l'Arménie. Tout le monde connait bien que l’Arménie a déclenché une guerre contre l’Azerbaïdjan suite à laquelle elle a occupé 20% du territoire de l’Azerbaïdjan, y compris le Haut-Karabagh et sept régions adjacentes, et a mené une politique de nettoyage ethnique en chassant plus d’un million d’Azerbaïdjanais de leur terre natale.

La communauté internationale dénonce fermement l’utilisation de la force contre l’Azerbaïdjan et l’occupation de ses territoires. En 1993, le Conseil de Sécurité des Nations Unies a adopté des résolutions №822, 853, 874 et 884 condamnant l’occupation des territoires de l’Azerbaïdjan et réitérant le respect envers la souveraineté, l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan et l’inviolabilité de ses frontières reconnues au niveau international. Dans ces résolutions, le Conseil de Sécurité de l’ONU confirme qu’elle reconnait le Haut-Karabagh comme la partie intégrante de l’Azerbaïdjan et demande le retrait immédiat, complet et inconditionnel des troupes d’occupation des territoires occupés de l’Azerbaïdjan. Les positions des autres organisations internationales sont pareilles.

La tenue des «élections» aux organismes du soi-disant régime séparatiste dans le contexte de la poursuite de l’occupation des territoires de l’Azerbaïdjan et du nettoyage ethnique est la claire violation de la Constitution de la République d’Azerbaïdjan et des normes et principes du droit international. C’est pourquoi, ces «élections» ne peuvent avoir aucune valeur juridique.

L’Arménie ne pourra pas parvenir à annexer le territoire occupé de l’Azerbaïdjan. La seule façon de trouver une solution durable et à long terme, c’est le retrait complet et inconditionnel des troupes armées arméniennes des territoires occupés de l’Azerbaïdjan, l’assurance de la réalisation des droits inaliénables des personnes déplacées pour qu’ils puissent retourner à leur terre natale et l’établissement des relations entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans le respect mutuel de la souveraineté et de l’intégrité territoriale.

La République d’Azerbaïdjan exhorte une fois de plus la partie arménienne à mettre un terme à sa politique de nettoyage ethnique, à manifester une position constructive dans le processus de règlement du conflit et à accomplir ses engagements internationaux au lieu de perdre son temps en vain, de tromper son peuple, ainsi que la communauté internationale.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules