POLITIQUE


Les législateurs du Nouveau-Mexique et de New York sont solidaires avec l’Azerbaïdjan au jour de l’anniversaire du génocide de Khodjaly

A+ A

Washington, 28 février, AZERTAC

La série de cérémonies consacrées au 23e anniversaire du massacre de Khodjaly, lancées dans les Etats américains, a été poursuivie au Nouveau-Mexique et à New York.

La cérémonie a été organisée conjointement par Richard Martinez, sénateur américain, Nora Espinoza, membre de la Chambre des Représentants, et l’Assemblée des amis de l’Azerbaïdjan (AFAZ) dans la ville de Santa Fe, chef-lieu du Nouveau-Mexique. Plus de 25 sénateurs du Nouveau-Mexique et des membres de la Chambre des Représentants, y compris Mary Papen, présidente du Sénat du Nouveau-Mexique, et Don Tripp, speaker de la Chambre des Représentants, ainsi que les représentants de la communauté azerbaïdjanaise des Etats-Unis ont été présents à la cérémonie.

Plusieurs membres des deux chambres du parlement new-yorkais ont été présents lors de la cérémonie organisée dans la ville d’Albani, chef-lieu de l’Etat de New York.

Les personnalités officielles américaines étant intervenues lors des cérémonies ont fermement condamné les sauvageries inimaginables commises par les forces armées arméniennes à Khodjaly et le nettoyage ethnique réalisé dans les territoires occupés de l’Azerbaïdjan, ont souligné l’importance de ne pas ménager les efforts pour que ce genre de tragédie ne se répète plus. Ils ont souligné que les auteurs de ce crime devaient répondre devant la justice.

Les intervenants ont également parlé de l’importance stratégique de l’Azerbaïdjan pour les Etats. L’Azerbaïdjan a prouvé son amitié à l’égard des Etats-Unis même pendant les périodes les plus critiques. Ils ont mis en valeur l’importance de l’Azerbaïdjan en matière de lutte contre le terrorisme, d’assurance de la sécurité énergétique et de non-prolifération des armes nucléaires.

Les proclamations adoptées par l’Assemblée et le Sénat de l’Etat de New York ont été présentées aux représentants de l’AFAZ.

Rappelons que le Sénat ainsi que la Chambre des Représentants de l’Etat du Nouveau-Mexique avaient adopté en 2013 des résolutions concernant la reconnaissance du massacre de Khodjaly.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules