POLITIQUE


Les visites réciproques constituent un bon terrain pour le développement  des relations des agences de presse nationales VIDEO

A+ A

Bakou, 2 mars, AZERTAC 

Le développement des relations d’amitié et de coopération entre les agences de presse est très important dans le monde contemporain qui connaît aujourd’hui des mauvais événements, une crise économique.

Cette idée a été prononcée lors d’une rencontre tenue à l’AZERTAC avec Dauren Diyarov, directeur général de l’Agence de presse internationale «Kazinform» du Kazakhstan, Dmitry Zhuk, directeur général de l’agence biélorusse BelTA, Alexandru Giboi, directeur général de l’agence de presse nationale roumaine AGERPRESS, et Gabriela Ionescu, rédactrice en chef de l’AGERPRESS, venus dimanche en visite à Bakou pour participer à la cérémonie consacrée au 95e anniversaire de l’Agence d’Information d’Etat de l’Azerbaïdjan (AZERTAC).

Le directeur général Aslan Aslanov a informé les visiteurs sur le chemin de développement que l’AZERTAC avait parcouru pendant 95 ans, les réformes réalisées à l’agence, les travaux mis en œuvre en matière d’élargissement de ses relations internationales.

Il a été noté que la prochaine réunion du Conseil du Congrès mondial des agences de presse se tiendrait le 2 mars à Bakou. L’AZERTAC accueillera en 2016 à la fois le 5e Congrès mondial des Agences de presse et la XVIe Assemblée générale de l’Organisation des agences de presse d’Asie-Pacifique (OANA). L’AZERTAC assumera la présidence de ces deux organisations internationales réputées jusqu’à 2019.

Le directeur général de l’Agence de presse internationale «Kazinform» du Kazakhstan, Dauren Diyarov, a exprimé son plaisir de sa visite à Bakou, de participer à la cérémonie consacrée au 95e anniversaire de l’AZERTAC. Il a souligné l’importance du développement des relations d’amitié et de coopération entre les agences de presse dans le monde contemporain qui connaît aujourd’hui des mauvais événements, une crise économique, marquant que son agence attachait une grande valeur à la coopération avec l’AZERTAC. Dauren Diyarov a dit : «J’ai lu l’article intitulé «AZERTAC – un pont médiatique entre l’Orient et l’Occident», écrit par mon ami Aslan Aslanov à la veille du 95e anniversaire de l’AZERTAC, et je me suis sincèrement réjoui des succès de mon homologue azerbaïdjanais. Il suffit de le lire pour être au courant des succès que l’AZERTAC a obtenus au cours des dernières années».

Le directeur général de l’agence roumaine AGERPRESS, Alexandru Giboi, a présenté ses remerciements pour l’invitation. Il a dit qu’il visitait déjà l’Azerbaïdjan pour la deuxième fois, marquant que ce pays se développait de jour en jour. Parlant de l’importance de l’accord de coopération à signer, en marge de la cérémonie consacrée au 95e anniversaire de l’AZERTAC, avec cette agence et l’AGERPRESS, Alexandru Giboi s’est dit convaincu que cet instrument apporterait une contribution au développement des relations entre les deux agences.

Le directeur général de l’agence biélorusse BelTA, Dmitry Zhuk, et la rédactrice en chef de l’AGERPRESS, Gabriela Ionescu, ont mis en valeur l’importance des visites réciproques en termes de développement des relations entre les agences.

Lors de la rencontre un échange de vues a eu lieu sur d’autres questions d’intérêt commun.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules