POLITIQUE


Ali Hassanov: Certaines forces tentent de faire des premiers Jeux Européens le thème principal de la «propagande noire» contre l'Azerbaïdjan

A+ A

Bakou, 4 mars, AZERTAC

Depuis l’adoption de la décision des Comités olympiques européens sur l’organisation en Azerbaïdjan de la première édition des Jeux Européens, le Comité d’organisation a fait beaucoup pour organiser à haut niveau cet événement sportif. La construction de nouvelles installations sportives, la reconstruction des sites existants, l’amélioration des infrastructures sociale et de transport, l’hébergement, la sécurité des athlètes et d’autres questions sont résolus avec succès et sont sur le point de s’achever. Les Comités olympiques européens ont apprécié les travaux effectués. Tout cela nous permet de dire que la première édition des Jeux Européens qui se déroulera en Azerbaïdjan sera distinguée par sa grandiosité, a confié à l’AZERTAC Ali Hassanov, assistant du président de la République d’Azerbaïdjan pour les affaires sociales et politiques.

«Malheureusement, certains groupes nationaux et étrangers qui tentent régulièrement de dénigrer les progrès que l’Azerbaïdjan a obtenus dans les domaines économique, social, politique et humanitaire, et essayent de faire des premiers Jeux Européens le thème principal de la «propagande noire» contre l'Azerbaïdjan. L’appel de l’organisation Amnesty International à boycotter les Jeux Européens, la diffusion des fausses informations sur la préparation des Jeux, les articles biaisés publiés par les médias étrangers en sont une parfaite illustration», a insisté Ali Hassanov.

Selon l’assistant du président, ce n’est pas un hasard que certaines parties prenantes, la radio «Azadlyg» en tête, diffusent et partagent des vidéos reflétant les mauvais traitements envers les animaux en Azerbaïdjan à cause des Jeux Européens, tandis qu’il n’y a aucune preuve dans cette vidéo confirmant que cet incident ait eu lieu en Azerbaïdjan. Cela prouve une fois de plus que ceux qui avancent ces «faits» essayent sans doute d’abîmer l’image de l’Azerbaïdjan et de faire une provocation contre cet événement sportif international.

Nous avons été confrontés à de telles provocations en 2012, pendant le Concours Eurovision de la Chanson. A cette époque, la communauté internationale a été convaincue que tout cela n’était qu’un jeu insidieux des forces désirant faire pression sur l’Azerbaïdjan et imposer leur volonté à la politique indépendante de notre pays. Nous sommes convaincus que ces méthodes primitives visant à discréditer l’Azerbaïdjan n’auront aucun résultat. Nous les invitons à renoncer à leurs intentions insidieuses», a conclu Ali Hassanov.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules