POLITIQUE


L’Azerbaïdjan et la Turquie ont l’intention d’élargir encore leurs relations militaires

A+ A

Bakou, 5 mars, AZERTAC

Le ministre de la Défense de la République d’Azerbaïdjan, le colonel-général Zakir Hassanov, s’est entretenu mercredi avec le général d’armée Akin Özturk, commandant de l’Armée de l’Air de la République de Turquie, en visite en Azerbaïdjan.

La délégation conduite par le général d’armée Akin Özturk a d’abord visité l’Allée d’honneur les tombes d’Heydar Aliyev, leader national du peuple azerbaïdjanais, et de l’académicienne Zarifa Aliyeva, éminente spécialiste en ophtalmologie, l’Allée des Patriotes où elle a rendu hommage aux fils et aux filles héroïques de l’Azerbaïdjan, tombés dans la lutte pour l’indépendance et l’intégrité territoriale de leur pays, ainsi que le mémorial érigé à la mémoire des soldats turcs, y déposant des gerbes et des fleurs.

Ensuite, une cérémonie officielle d’accueil a été organisée en l’honneur du général d’armée Akin Özturk au Ministère de la Défense. Conformément au protocole, le commandant de l’Armée de l’Air turque a signé le livre d’or.

Lors de l’entretien élargi aux délégations, après avoir salué les membres de la délégation turque, le colonel-général Zakir Hassanov a dit que la coopération entre l’Azerbaïdjan et la Turquie s’était fondée sur les relations amicales et fraternelles et ces relations se développaient de manière régulière.

Le ministre de la Défense a souligné l’importance des exercices militaires conjoints organisés, conformément au plan de coopération militaire entre les deux pays, d’abord en Azerbaïdjan et actuellement en Turquie, en termes d’accumulation de l’expérience, insistant sur la nécessité d’élargir encore les relations en la matière.

Abordant la situation militaro-politique dans la région, le ministre de la Défense a fait sa voir que l’Arménie présentait une menace sérieuse pour la stabilité régionale, évoquant la nécessité de réussir à régler le conflit du Haut-Karabagh conformément aux normes du droit international.

Le général d’armée Akin Özturk a, pour sa part, dit que les relations des deux Etats s’appuyaient sur de profondes racines historiques et que la Turquie était un partenaire important de l’Azerbaïdjan.

Puis les parties ont procédé à un échange de vues sur les relations militaires azerbaïdjano-turques et les questions concernant la sécurité régionale d’intérêt commun.

L’ambassadeur de Turquie en Azerbaïdjan, Ismail Alper Coskun, a aussi été présent lors de l’entretien.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules