POLITIQUE


Les relations interparlementaires azerbaïdjano-suisses sont en développement VIDEO

A+ A

Bakou, 6 mars, AZERTAC

Une délégation azerbaïdjanaise conduite par Bahar Mouradova, vice-présidente du Milli Medjlis, chef du groupe d’amitié avec la Suisse au parlement azerbaïdjanais, est en visite en Suisse.

La délégation azerbaïdjanaise a tenu des rencontres au Conseil national, la chambre basse du parlement suisse, et au Conseil des Etats, la chambre haute.

Lors de la rencontre de la délégation azerbaïdjanaise avec le président du Conseil national Stéphane Rossini les discussions ont porté sur la situation actuelle et les perspectives de développement des relations interparlementaires azerbaïdjano-suisses. Stéphane Rossini a souligné que les relations avec l’Azerbaïdjan étaient à un très bon niveau et les relations interparlementaires se développaient de manière dynamique.

Stéphane Rossini a dit : «Nous avons décidé de renforcer encore plus les relations entre les deux parlements. Nous sommes convenus d’assurer surtout la durabilité des activités des groupes d’amitié aux parlements azerbaïdjanais et suisse. Vous avez sans doute, en ma personne, un ami très proche au parlement suisse. Je pense que le groupe d’amitié avec l’Azerbaïdjan est bien formé au parlement suisse. Le fonctionnement actif du groupe d’amitié Suisse-Azerbaïdjan au parlement suisse constitue une preuve de notre amitié».

La vice-présidente du Milli Medjlis, Bahar Mouradova, a présenté ses remerciements pour l’hospitalité. Elle dit que le développement des relations entre l’Azerbaïdjan et la Suisse avaient eu un impact positif sur celle entre les parlements des deux pays. Bahar Mouradova a souligné que l’importance des visites en Suisse du président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, surtout de sa participation au Forum économique mondial de Davos était hautement appréciée. La délégation azerbaïdjanaise a offert un tapis azerbaïdjanais à Stéphane Rossini. 

La coopération des organes législatifs suisse et azerbaïdjanais a également été discutée lors de la rencontre avec Claude Hêche, président du Conseil des Etats.

Lors de la rencontre les parties ont exprimé leur satisfaction du niveau de la coopération au sein des organisations internationales, y compris l’OSCE.

Ensuite, une rencontre s’est tenue avec la délégation suisse auprès de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) en présence de Felix Gutzwiller, président de la Commission de politique extérieure du Conseil des Etats, et de Carlo Sommaruga, chef de la Commission des relations internationales du Conseil national.

Lors de la rencontre les discussions ont également porté sur le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh. Les chefs de commission des deux chambres du parlement suisse ont souligné que la modification des frontières des pays par des moyens militaires était inadmissible.

Felix Gutzwiller a dit : «L’OSCE, l’une des organisations internationales, est chargée du règlement de ce conflit. Le règlement du conflit doit s’appuyer sur les principes d’Helsinki. En tant que partie suisse, nous travaillons au règlement rapide du conflit. Ce règlement doit bien sûr s’appuyer sur le respect des principes d’Helsinki qui assure l’intégrité territoriale.

L’ambassadeur d’Azerbaïdjan en Suisse, Akram Zeynalli, a aussi été présent lors des rencontres. La délégation azerbaïdjanaise a également visité le bâtiment du parlement suisse.

Des réceptions ont été offertes par le groupe d’amitié interparlementaire Suisse-Azerbaïdjan et le président du Conseil national en l’honneur de la délégation azerbaïdjanaise.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules