POLITIQUE


La coopération de l’AZERTAC avec l’Université Humboldt de Berlin peut contribuer à faire connaître les réalités azerbaïdjanaises à l’Allemagne VIDEO

A+ A

Bakou, 6 mars, AZERTAC

La coopération en cours d’élargissement entre l’Agence d’Information d’Etat de l’Azerbaïdjan (AZERTAC) et l’Université Humboldt de Berlin peut contribuer à faire connaître les réalités azerbaïdjanaises à l’Allemagne.

Un échange de vues a eu lieu sur les orientations concrètes de la coopération en cours de porter ses fruits lors d’une rencontre tenue vendredi entre le Pr Eva-Maria Auch, chef de la chaire d’histoire d’Azerbaïdjan à l’Université Humboldt de Berlin, et M. Aslan Aslanov, directeur général de l’AZERTAC.

Mme Eva-Maria Auch a fait savoir que les propositions prononcée lors de la rencontre tenue quelque temps avant à l’AZERTAC étaient hautement appréciées par la direction de l’Université Humboldt, marquant que les spécialistes de l’université étaient prêts à apporter leur soutien au département d’allemand de l’agence azerbaïdjanaise. L’organisation des cours de maître dans le cadre de la coopération par des spécialistes allemands pour les collaborateurs de l’AZERTAC est jugée utile.

Le professeur allemand a dit qu’un guide d’Azerbaïdjan avait été préparé et il serait bientôt publié. Elle a dit que ce guide pourrait contrubuer considérablement à informer les touristes sur l’Azerbaïdjan lors des premiers Jeux Européens de Bakou 2015.

M. Aslan Aslanov a remercié Mme Eva-Maria Auch pour son amour envers l’Azerbaïdjan, ses efforts déployés pour faire connaître les réalités azerbaïdjanaises à la communauté allemande, mettant en valeur l’importance de développer la coopération entre l’AZERTAC et l’Université Humboldt. Le directeur général de l’agence de presse azerbaïdjanaise a dit que les travaux effectués par Mme Eva-Maria Auch en matière de promotion de l’histoire, de la culture, de la littérature et de la langue azerbaïdjanaises étaient appréciables. Il a dit que les spécialistes de la chaire d’histoire azerbaïdjanaise de l’Université Humboldt et les collaborateurs de l’AZERTAC pourraient rédiger un livre sur les relations historiques entre les deux pays.

Rassim Mirzayev, scientifique à la chaire d’histoire azerbaïdjanaise, a aussi été présent à cette rencontre lors de laquelle les discussions ont également porté sur la signature d’un accord de coopération entre l’AZERTAC et l’Université Humboldt.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules