POLITIQUE


Déclaration du congressiste américain Steven Cohen sur la tragédie de Khodjaly

A+ A

Washington, 10 mars, AZERTAC

A l’occasion du 23e anniversaire de la tragédie de Khodjaly, le congressiste américain Steven Cohen a fait une déclaration au Congrès américain. Le congressiste a déclaré que plus de 600 civils avaient été massacrés à Khodjaly, au Haut-Karabagh, le 26 février 1992.

«Bien que plus de 20 ans se soient écoulés de la signature du cessez-le-feu, 20% du territoire de l’Azerbaïdjan, y compris le Haut-Karabagh et sept régions adjacentes, sont toujours sous l’occupation arménienne et plus d’un millions d’Azerbaïdjanais ont été expulsés de leur terre natale», a déclaré S. Cohen.

L’Azerbaïdjan est l’un des partenaires plus forts des Etats-Unis et de ses alliés dans les questions de la sécurité et de l’énergie. Dans le même temps, ce pays apporte sa contribution aux opérations de maintien de la paix, en particulier celle de l’OTAN en Afghanistan, a ajouté le congressiste.

Puis, il a mis l’accent sur le rôle clé de l’Azerbaïdjan dans le Corridor gazier sud. Le congressiste a également dit que l’Azerbaïdjan assurait environ 40 % de la consommation pétrolière d'Israël.

Le co-président du groupe de travail pour l’Azerbaïdjan au Congrès américain a ensuite indiqué l’importance du soutien des Etats-Unis au règlement de ce conflit au moment où les Azerbaïdjanais du monde commémorent les victimes de la tragédie de Khodjaly.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules