POLITIQUE


D’importantes démarches sont effectuées en Azerbaïdjan en matière de lutte contre la traite des êtres humains

A+ A

Bakou, 12 mars, AZERTAC

La vice-présidente du Milli Medjlis, Bahar Mouradova, s’est entretenue mercredi avec la délégation conduite par l’ambassadrice Madina Jarbussynova, Représentante spéciale et coordinatrice de l’OSCE pour la lutte contre la traite des êtres humains.

Lors de l’entretien un échange de vues a eu lieu sur la lutte contre la traite des êtres humains, la défense des droits et la protection sociale des victimes du trafic humain, la législation, les perspectives de la coopération en la matière.

Bahar Mouradova a dit : «Nous sommes contents du niveau des relations entre l’Azerbaïdjan et l’OSCE et sommes intéressés par le développement davantage des différentes orientations de la coopération. Nos relations sont tout à fait conformes aux objectifs que l’Azerbaïdjan se fixe et à la mise en œuvre des engagements déterminés par l’OSCE. Surtout les questions concernant la dimension humaine de l’OSCE constituent des priorités importantes pour l’Azerbaïdjan. Dans notre coopération nous avons toujours été fidèles à nos engagements relatifs à cette dimension et nous continuerons de l’être».

La vice-présidente du Milli Medjlis a fait savoir que les travaux en matière de lutte contre la traite des êtres humains et d’affaires avec les victimes du trafic humain, avaient été organisés à haut niveau en Azerbaïdjan et il existait une base de législation très stricte dans ce domaine. Il y a un mécanisme exécutif approprié. L’Azerbaïdjan s’est déjà mis, depuis l’août dernier, à mettre en œuvre le troisième programme d’Etat dans ce domaine. Le perfectionnement des actes législatifs constitue le premier alinéa des questions prévues dans ce programme. L’adoption des documents qui en découlent est prévue dans les années à venir. Ce programme couvre la prévention du trafic humain, la réhabilitation, la réintégration des victimes, leur protection sociale et l’élargissement de la coopération internationale en la matière.

Madina Jarbussynova, Représentante spéciale et coordinatrice de l’OSCE pour la lutte contre la traite des êtres humains, a parlé de la lutte contre la traite des êtres humains, de la législation appropriée, des relations de coopération. Elle a fait savoir que ce genre de rencontre apporterait sa contribution au développement de la coopération. «Nous avons observé que de nombreux travaux ont été effectués dans votre pays sur les consultations de l’OSCE, a-t-elle ajouté. Madina Jarbussynova a évoqué l’importance des travaux réalisés dans ce domaine au parlement azerbaïdjanais, qualifiant d’estimables l’organisation des auditions, le perfectionnement de la législation en la matière.

Rabiyyat Aslanova, présidente de la commission des droits de l’homme du Milli Medjlis, Hady Redjebli, président de la commission de politique sociale, ont parlé de la lutte contre la traite des êtres humains, des succès obtenus, des mesures effectuées dans ce domaine et la législation appropriée en Azerbaïdjan. D’importantes démarches sont effectuées il y a déjà plus de 15 ans en Azerbaïdjan en matière de lutte contre la traite des êtres humains, ont-ils estimé. Le parlement azerbaïdjanais a adopté des lois assez importantes concernant la lutte contre la traite des êtres humains et elles ont été réalisées avec succès.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules