CHRONIQUE OFFICIELLE


La réunion du Conseil des Ministres consacrée au bilan du développement socio-économique du premier trimestre 2015 et aux tâches à réaliser s’est tenue sous la présidence du président Ilham Aliyev VIDEO

A+ A

Bakou, 10 avril, AZERTAC

La réunion du Conseil des Ministres consacrée au bilan du développement socio-économique du premier trimestre 2015 et aux tâches à réaliser a eu lieu, vendredi 10 avril, sous la présidence du président de la République d’Azerbaïdjan Ilham Aliyev.

Le président de la République a noté que les résultats du premier trimestre 2015 avaient été positifs, au cours de cette période, le PIB avait augmenté de plus de 5 pour cent. Le chef de l’Etat a fait savoir qu’au cours des trois derniers mois, l’évolution économique avait été assurée, le secteur non pétrolier avait connu une hausse de 7%, la production industrielle de 4%, l’agriculture de 3%. «La forte baisse des prix du pétrole n’a pas affecté notre développement dynamique global. Le niveau de l'inflation reste très faible, le marché de consommation est sous contrôle et les revenus de la population constituent 5,3%», a-t-il ajouté.

Durant le premier trimestre, des tendances positives ont été poursuivies, environ 30 mille emplois ont été créés dans les régions. La résolution des problèmes sociaux sont au centre de l’attention. Plus de 20 établissements de santé sont en cours de construction ou de réparation, l’examen médical de la population est poursuivi. Nous avons un très large éventail de programmes d’investissements pour cette année. La mise en œuvre des projets nécessaires est prévue. Les réformes menées dans la république sont appréciées par les principales institutions financières internationales. L’Azerbaïdjan mène une politique étrangère très active suite à laquelle nous sommes parvenus à surmonter les effets négatifs des crises dans la région, a souligné le président Ilham Aliyev.

Rappelant que ses visites dans les pays étrangers avaient renforcé les positions internationales du pays, le président de la République a abordé le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh: «L’Arménie ne veux pas la paix et tente de maintenir le statu quo actuel. C’est pourquoi le conflit n’a pas encore été réglé. Lors des réunions tenues l’an dernier, en présence des chefs d’Etat des pays coprésidents, l’Arménie n’a pas pris de position constructive, n’a pas été intéressée par le règlement du conflit et a continué de maintenir sous l’occupation les territoires de l’Azerbaïdjan», a-t-il estimé.

Le chef de l’Etat a une fois de plus souligné que le conflit ne doit être résolu que dans le cadre de l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan et conformément aux normes du droit international.

Lors de son discours, le président de la République est revenu sur deux événements importants du premier trimestre – l’organisation de la réunion du Conseil consultatif du Corridor gazier sud à Bakou et la pose de la première pierre du projet TANAP à Kars, en mars dernier.

Puis, le ministre des Impôts Fazil Mammadov, le ministre des Transports Ziya Mammadov, le ministre de la Culture et du Tourisme Abulfas Garayev ont présenté leur rapport sur les travaux effectués et les tâches à réaliser.

Dans son discours de clôture, le président Ilham Aliyev a mis l’accent sur l’importance de poursuivre les mesures relatives au développement du secteur non pétrolier et des entreprises. Le chef de l’Etat a indiqué la nécessité de la création des zones industrielles partout dans la république et a dit que le développement du secteur agricole revêtait une importance particulière. Il a ensuite donné ses instructions relatives à l’assurance de la sécurité alimentaire et à l’élaboration des documents électroniques des terres arables.

Le chef de l’Etat a également abordé le taux de change du manat et a souligné que les mesures prises en ce sens étaient économiquement efficaces.

Le président de la République a exprimé son mécontentement relatif au prix élevé des médicaments dans le pays et a ajouté que le Ministère de la Santé était chargé d’étudier la situation et de prendre des mesures dans ce sens.

Soulignant que 3 nouveaux centres de Service ASAN seront ouverts dans le pays, le chef de l’Etat a donné ses instructions relatives à l’amélioration de l’approvisionnement de la population en énergie électrique et en eau potable.

A la fin, le président de la république s’est dit convaincu que toutes les tâches prévues seraient réalisées avant la fin de l’année.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes