POLITIQUE


Plus de 1300 journalistes couvriront les premiers Jeux européens

A+ A

Bakou, 13 avril, AZERTAC

Le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hikmet Hadjiyev a accordé à l’AZERTAC une interview concernant l’approbation des règles d’accréditation des journalistes étrangers en Azerbaïdjan et leur inscription au registre national. Nous vous présentons l’interview.

Les règles d’accréditation des journalistes étrangers résidents ou en mission en Azerbaïdjan ont été ratifiées et inscrites dans le registre national. Que pourriez-vous dire à ce sujet?

Ces règles régissent l’accréditation des journalistes résidents ou en mission en République d’Azerbaïdjan.

Les règles ont été élaborées en s’appuyant à la Constitution de la République d’Azerbaïdjan, aux lois sur «Les mass- médias» et «La liberté de la presse» et les instruments internationaux pertinents ratifiés par la République d’Azerbaïdjan. Les lois azerbaïdjanaises sur «Les mass- médias» et «La liberté de la presse» sont progressistes et stipulent la liberté de l’information et d’action des mass-médias.

Egalement, on s’est adressé à la pratique des pays membres de l’Union européenne, surtout des pays de l’Europe de l’Est lors de l’élaboration des règles. Il est à noter que contrairement à certains pays, en Azerbaïdjan, le processus d’accréditation des journalistes a été simplifié et le nombre de documents requis a été réduit. Le processus d’accréditation est lancé d’après une lettre envoyée par l’institution qu’ils représentent, une photo, un formulaire dûment rempli et la carte d'identité.

Ces règles prévoient également la présentation électronique des demandes des journalistes étrangers qui est guidé par le décret du président azerbaïdjanais sur le service électronique.

Cependant, un point visant à annuler l’accréditation en cas de l’activité des journalistes étrangers contre l’intégrité territoriale, l’indépendance et la souveraineté de l’Azerbaïdjan et de la visite dans les territoires occupés du pays est aussi reflété dans les règles d’accréditation. C’est une pratique courante dans d’autres pays du monde. L’Azerbaïdjan est un pays qui a subi l’agression et l’occupation de la part d’Arménie et les journalistes internationaux doivent comprendre cette sensibilité.

Malheureusement, certains milieux mènent des campagnes de diffamation contre l’Azerbaïdjan à l’égard des premiers Jeux européens. De ce point de vue, les règles d’accréditation des journalistes étrangers sont déformées délibérément.

Combien de journalistes étrangers ont été accrédités en Azerbaïdjan en 2014?

- Environ 160 journalistes étrangers ont été accrédités en 2014 en Azerbaïdjan. Ces journalistes étrangers ont effectués leurs activités journalistiques en Azerbaïdjan. Parmi eux, il y a les correspondants des Etats-Unis, de l’Allemagne, de la Grande-Bretagne, du Qatar, du Kazakhstan, de la Turquie, de la Russie, de la Norvège, de l’Iran, de l’Italie, de la Finlande et de la Malaisie.

Associated Press, Reuters, Agence France Press, BBC, Bloomberg, TRT, Anadolu, Rossiya, Sinxua, İRNA et Ria Novosti ont leur correspondant en Azerbaïdjan. Ce chiffre et l’activité des journalistes étrangères en Azerbaïdjan montrent que dans le pays il y a toutes les conditions pour l’activité libre des journalistes locaux et étrangers.

Comment s’effectue l’accréditation des journalistes étrangers pour les premiers Jeux européens?

- Les premiers Jeux européens sont l’un des plus grands événements que l’Azerbaïdjan accueille. Pour cette raison, le processus d’accréditation relatif aux Jeux est exceptionnel. L’organisation du processus d’accréditation concernant les Jeux européens est reflétée dans l’ordonnance présidentielle datée du 8 août 2014.

La pratique avancée des événements sportifs internationaux est appliquée en Azerbaïdjan. Donc, on peut souligner avec plaisir que des spécialistes habiles étrangers et locaux travaillent ensemble dans le Comité des opérations des Jeux européens qui effectue, de manière centralisée, l’accréditation des journalistes étrangers.

Les institutions gouvernementales accordent le soutien nécessaire au Comité des opérations des Jeux européens.

Environ 700 journalistes étrangers et 600 locaux ont déposé une demande d’accréditation pour couvrir les premiers Jeux européens. En outre, environ 200 sociétés internationales de radiodiffusion vont couvrir ces Jeux. Le village des médias bien équipé sera à la disposition des journalistes pour qu’ils puissent réaliser effectivement leurs activités.

L’accès des journalistes accrédités au territoire azerbaïdjanais a été également simplifié. Car, les journalistes étrangers pourront entrer sur le territoire azerbaïdjanais en montrant la carte d’identité et la carte d’accréditation qui leur sera délivrée par le Comité des opérations des Jeux européens.

En général, la liberté de presse et d’expression a été assurée en Azerbaïdjan et un environnement favorable pour les activités des journalistes locaux et étrangers règne dans le pays.

Nous attendons avec plaisir les journalistes étrangers en Azerbaïdjan pour couvrir les premiers Jeux européens.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules