POLITIQUE


Les exercices militaires des Arméniens dans les territoires occupés de l’Azerbaïdjan servent à augmenter la tension dans la région

A+ A

Bakou, 17 avril, AZERTAC

Les exercices militaires des forces armées arméniennes dans les territoires occupés de l’Azerbaïdjan servent à maintenir le statu quo actuel, basé sur l’occupation et l’agression, et à augmenter délibérément la tension dans la région, a déclaré Hikmat Hadjiyev, porte-parole du Ministère des Affaires étrangères d’Azerbaïdjan, en s’exprimant sur les exercices militaires des forces armées arméniennes dans les territoires occupés de l’Azerbaïdjan.

H. Hadjiyev a souligné que cet exercice effectué par l’Arménie dans les territoires occupés de l’Azerbaïdjan est une illustration parfaite de l’utilisation de la force et de la menace du recours à la force.

Les «élections parlementaires» illégales au régime séparatiste créé par l’Arménie prévues pour mai prochain font également partie des actes provocateurs militaro-politiques d’Erevan.

Au lieu de travailler sur le lancement de l’accord de paix global soutenu par le groupe de Minsk de l’OSCE, l’Arménie sape les négociations par ses actes provocateurs politiques et militaires.

Afin de changer le statu quo actuel qui se base sur l’occupation et l’agression, qui n’est pas acceptable et tenable, de régler le conflit, ainsi que de rétablir la paix et la stabilité dans la région, l’Arménie doit d’abord retirer ses troupes des territoires occupés de l’Azerbaïdjan.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules