POLITIQUE


Des liens interparlementaires azerbaïdjano-japonais examinés à Tokyo VIDEO

A+ A

Tokyo, 23 avril, AZERTAC

Une délégation azerbaïdjanaise conduite par Ogtay Assadov, président du Milli Medjlis, a été reçue hier par Tadamori Oshima, président de la Chambre des Représentants du parlement japonais.

Se disant satisfait d’accueillir la délégation azerbaïdjanaise à Tokyo, T.Oshima a noté qu’il avait été nouvellement élu à ce poste: «Vous êtes mes premiers invités. Les liens interparlementaires jouent un rôle clé dans le développement de la coopération entre les deux pays», a-t-il estimé. «L’Azerbaïdjan est le pays le plus fort de la région du Caucase. Nous soutenons et apprécions votre politique indépendante. Bien que votre pays soit riche en ressources naturelles, votre gouvernement fait beaucoup pour réduire la dépendance du pays du secteur pétro-gazier. L’Azerbaïdjan est parvenu à mener une politique réussie dans une région géopolitique tendue», a-t-il poursuivi.

T. Oshima a insisté sur le rôle des organismes législatifs dans le développement harmonieux des relations entre les deux pays et a dit qu’il y avait un bon potentiel pour l’élargissement des liens interparlementaires. «Notre devoir, c’est de contribuer au développement de la coopération et de tisser des étroites relations d’affaires entre les deux pays», a conclu le président de la Chambre des Représentants du Japon.

Le président du Milli Medjlis Ogtay Assadov a félicité pour sa part T.Oshima d’avoir été élu à ce poste et a exprimé sa gratitude pour cette réception. «Les relations azerbaïdjano-japonaises qui ont des racines historiques sont à haut- niveau. Le développement cohérent des liens mutuels nous réjouit», a dit le président du parlement.

Le speaker a invité les entreprises japonaises à investir pas seulement dans le secteur énergétique, mais aussi dans d’autres filières de l’économie. Il a ensuite donné des informations sur les projets TAP, TANAP et la construction du chemin de fer Bakou-Tbilissi-Kars.

Le président du parlement a également abordé le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh. «Ce problème est une menace majeure pour le développement de notre pays et le rétablissement de la paix régionale. Nous remercions le gouvernement japonais d’avoir soutenu l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan», a-t-il fait savoir.

T. Oshima a noté que le Japon était intéressé par le développement des relations économiques entre les deux pays.

Quant au conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh, le gouvernement japonais est en faveur de la résolution de ce problème dans le cadre des normes et principes du droit international, a-t-il assuré.

Puis, la délégation azerbaïdjanaise a visité la salle de réunions de la Chambre des Représentants du parlement japonais.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules