POLITIQUE


Enrique Mora : Le conflit du Haut-Karabagh ne doit être réglé que dans le cadre de l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan

A+ A

Bakou, 29 avril, AZERTAC

Le vice-ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères, Khalaf Khalafov, a reçu mardi, en marge des consultations politiques interministérielles entre l’Azerbaïdjan et l’Espagne, Enrique Mora, directeur général chargé de la politique étrangère et la sécurité au Ministère des Affaires étrangères de l’Espagne.

Khalaf Khalafov a fait savoir que la coopération se développait entre l’Azerbaïdjan et l’Espagne, marquant qu’il existait des opportunités favorables pour développer encore les relations entre les deux pays dans les domaines politique, économique, humanitaire et touristique ;

Le vice-ministre des Affaires étrangères a dit que l’Azerbaïdjan était intéressé par l’établissement des relations de partenariat stratégique avec l’Union européenne, exprimant son espoir que l’Espagne soutiendrait les efforts de l’Azerbaïdjan au sein de l’Union européenne.

Enrique Mora s’est dit satisfait du niveau de développement actuel des relations et d’accord avec son interlocuteur, ajoutant qu’il existait un plus grand potentiel pour développer la coopération. Il a dit qu’ils étaient intéressés par la réalisation immédiate de la visite officielle du président azerbaïdjanais Ilham Aliyev en Espagne, marquant que son pays était un partenaire fiable pour l’Azerbaïdjan sur le plan bilatéral ainsi qu’au sein des organisations internationales.

L’Azerbaïdjan est un partenaire important dans le Caucase du Sud pour l’Union européenne, a dit Khalaf Khalafov. La non-résolution du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh constitue une sérieuse menace pour la paix et la sécurité dans la région, indiquant qu’il était nécessaire que des organisations réputées comme les Nations Unies, l’Union européenne et l’OSCE, fissent des démarches efficaces pour le règlement immédiat du conflit.

L’intégrité territoriale et la souveraineté des Etats sont un principe fondamental pour l’Espagne, a fait savoir Enrique Mora, aussi soutiennent-ils le règlement pacifique notamment dans le cadre de l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan, en ce qui concerne le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh.

Lors de l’entretien les parties ont procédé à un échange de vues sur d’autres questions bilatérales et internationales d’intérêt commun.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules