POLITIQUE


Remise du titre de Docteur Honoris Causa de l’Université ADA au 11e président turc Abdullah Gul VIDEO

A+ A

Bakou, 30 avril, AZERTAC

Le titre de Docteur Honoris Causa de l’Université ADA a été remis jeudi au 11e président turc Abdullah Gul.

Lors de la cérémonie organisée à cette occasion Hafiz Pachayev, recteur de l’Université ADA, a donné des informations sur les étapes essentielles de la vie et des activités de l’ancien président turc Abdullah Gul.

Le recteur a parlé des relations amicales et fraternelles entre l’Azerbaïdjan et la Turquie, surtout du développement de la coopération dans les domaines scientifique et éducative.

Hafiz Pachayev a fait savoir que le titre de Docteur Honoris Causa de cet établissement d’enseignement supérieur avait été décerné sur la décision du Conseil scientifique de l’université à Abdullah Gul pour ses réussites dans la science économique, ainsi que pour son rôle important dans le rétablissement de la paix au monde et dans le renforcement des relations turco-azerbaïdjanaises, avant de l’avoir remis à l’ancien président.

Abdullah Gul a prononcé un discours lors de la cérémonie. Il s’est dit satisfait de sa visite en Azerbaïdjan et de sa participation au 3e Forum global de Bakou. Ila présenté sa reconnaissance au personnel de l’université de l’avoir attribué le titre de Docteur Honoris Causa.

Abdullah Gul a exprimé sa fierté pour les processus de développement observés dans tous les domaines en Azerbaïdjan, rappelant que ce pays accueillerait les premiers Jeux Européens et d’autres événements importants. L’ancien président a dit que l’Azerbaïdjan était devenu le centre de la région, faisant savoir que sa capitale, Bakou, était une ville historique. Comme l’une des villes importantes où le pétrole avait été découvert au XIXe siècle, Bakou a pu attirer l’attention des personnalités réputées dans le monde. Bakou est également une capitale politique. Cette ville accueille plusieurs événements politiques réputés.

L’Azerbaïdjan est un pays riche en ressources énergétiques, a dit le 11e président turc. Auparavant l’oléoduc Bakou-Tbilissi-Ceyhan semblait comme un rêve. Mais ce projet s’est réalisé. Ensuite le gazoduc Bakou-Tbilissi-Erzurum s’est réalisé. Le projet TANAP transformera l’Azerbaïdjan en importante source d’énergie en Europe. Le chemin de fer Bakou-Tbilissi-Kars est lui aussi un projet très important. La communauté mondiale attache une grande importance à ces projets.

L’ancien président a dit que les relations entre les deux pays se développaient rapidement, ajoutant que l’Azerbaïdjan et la Turquie, comme toujours, coopéreraient et se soutiendraient l’un l’autre dans tous domaines. Le combat de l’Azerbaïdjan est celui de la Turquie, le combat de la Turquie est celui de l’Azerbaïdjan.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules