POLITIQUE


Le MAE de la République tchèque : Prague ne reconnaît pas les fondements juridiques et constitutionnels des «élections» organisées au Haut-Karabagh

A+ A

Bakou, 4 mai, AZERTAC

Le Ministère des Affaires étrangères de la République tchèque a diffusé une déclaration relative aux soi-disant élections tenues au Haut-Karabagh dans laquelle il déclare que la République tchèque ne reconnaît pas les fondements juridiques et constitutionnels des «élections législatives» organisées au Haut-Karabagh, région azerbaïdjanaise occupée par l’Arménie.

Dans la déclaration il est noté : «La République tchèque croit que ce genre d’acte unilatéral ne sert pas à renforcer la confiance mutuelle et à créer un climat positif pour le règlement pacifique du conflit du Haut-Karabagh. La République tchèque est pour un règlement pacifique et dans le cadre de la souveraineté, de l’intégrité territoriale et du droit international, y compris l’inviolabilité des frontières internationalement reconnues. La République tchèque soutient entièrement les activités du groupe de Minsk de l’OSCE et de ses co-présidents et exhorte les parties au conflit à poursuivre le processus de paix».

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules