POLITIQUE


23 ans sans Choucha

A+ A

Bakou, 8 mai, AZERTAC

Vingt-trois ans se sont écoulés de l’occupation de la ville de Choucha de la République d’Azerbaïdjan par les forces armées arméniennes. Avant l’occupation (8 mai 1992), environ 25 mille habitants vivaient à Choucha qui s’étendait sur une superficie de 289 km².

Dans la nuit du 8 mai, les forces armées arméniennes ont lancé une opération pour prendre la ville. Choucha a été pilonné jusqu’à l’attaque d’environ mille soldats arméniens sur la ville à 6h00 du matin. L’occupation du Haut-Karabagh s’est terminée avec la prise de Choucha par les forces armées arméniennes.

480 civils ont été tués, 600 personnes blessées lors de l’occupation de Choucha. Presque 22 mille habitants ont été expulsés de leur terre natale. Le sort des 68 Azerbaïdjanais pris en otage est inconnu jusqu’aujourd’hui. Suite à l’occupation, 279 monuments religieux, historiques et culturels, y compris les grottes de Khan et Gakhal, la forteresse de Choucha ont été gaspillés par l’ennemi.

Les Arméniens ont également détruit 22 écoles secondaires, 7 écoles maternelles, 8 maisons de culture, 14 clubs, 20 bibliothèques, 2 cinémas, 3 musées et l’usine des instruments de musique orientale à Choucha.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules