CHRONIQUE OFFICIELLE


Rencontre du président azerbaïdjanais Ilham Aliyev avec la délégation conduite par la présidente du Groupe d’amitié pour le Caucase du Sud au Bundestag allemand VIDEO

A+ A

Bakou, 14 mai, AZERTAC

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev a reçu, jeudi 14 mai, la délégation conduite par Karin Strenz, présidente du Groupe d’amitié pour le Caucase du Sud au Bundestag de la République fédérale d’Allemagne.

Karin Strenz a offert un souvenir au président de la République.

Mettant en valeur le haut niveau des relations bilatérales entre l’Azerbaïdjan et l’Allemagne dans différents domaines, la coopération interparlementaire y comprise, le président azerbaïdjanais a exprimé son espoir que la présente visite de la délégation conduite par la présidente du Groupe d’amitié pour le Caucase du Sud au Bundestag, Karin Strenz, contribuerait à élargir encore cette coopération. Le président Ilham Aliyev a évoqué l’importance des rencontres de haut niveau dans le renforcement des relations entre les deux pays, se rappelant avec plaisir sa visite en Allemagne et les rencontres fructueuses qu’il y avait eues.

La présidente du Groupe d’amitié pour le Caucase du Sud au Bundestag, Karin Strenz, a mis en valeur la portée de l’organisation d’un événement historique – des premiers Jeux Européens en Azerbaïdjan, marquant que son pays souhaitait suivre ces jeux de près. Soulignant la nécessité de prendre une position équitable relative à l’Azerbaïdjan, Karin Strenz a fait savoir qu’ils travailleraient pour la disparition du deux poids deux mesures, le règne d’une position équitable. Nous aussi, nous sommes préoccupés par le deux poids deux mesures.

Le président de la République a dit avec regret que la manifestation des positions impartiales à la veille des premiers Jeux Européens n’était pas en conformité avec l’esprit des Jeux olympiques et à la charte olympique. Le président Ilham Aliyev a abordé la nécessité d’avoir une même attitude envers tous les Etats, marquant que le deux poids deux mesures avait un impact négatif sur l’opinion publique dans le pays ainsi qu’en Europe.

Le rôle particulier de la coopération énergétique de l’Azerbaïdjan avec l’Union européenne a été évoquée, l’importance des grands projets énergétiques réalisés à l’initiative de l’Azerbaïdjan a été mise en valeur, les perspectives des projets TAP et TANAP ont été abordées, le règlement du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh a fait l’objet d’un échange de vues lors de cet entretien.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes