MEMOIRE SANGLANTE


L’Organisation de la coopération islamique a pris une décision relative au génocide de Khodjaly

A+ A

Bakou, 29 mai, AZERTAC

Le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de la coopération islamique a une fois de plus confirmé que la tragédie de Khodjaly avait été un acte génocidaire. Lors de la 42e session tenue les 27 et 28 mai au Koweït une résolution spéciale a été avancée par la délégation du Forum de la jeunesse de la Conférence islamique pour le dialogue et la coopération. Le conseil a adoptée unanimement cette résolution intitulée «Le Forum de la jeunesse de la Conférence islamique pour le dialogue et la coopération» dans laquelle il a qualifié d’acte génocidaire la tragédie de Khodjaly, a exhorté les pays membres de l’OCI à déployer les efforts nécessaires pour faire connaître ce crime perpétré contre l’humanité à l’échelle internationale et nationale.

Dans la résolution il est également noté que le massacre commis par les forces armées arméniennes en février 1992 dans la ville de Khodjaly de la République d’Azerbaïdjan est un crime contre l’humanité, les Etats membres et les organismes de l’OCI sont exhortés à prendre une part active dans la campagne «Justice pour Khodjaly !», l’importance de traduire en justice les responsables de la tragédie de Khodjaly est mise en valeur.

De plus, les ministres des Affaires étrangères de l’OCI ont confirmé le mémorandum de coopération signé en janvier 2015 entre le Forum de la jeunesse de la Conférence islamique pour le dialogue et la coopération et l’Union parlementaire des Etats membres l’OCI et un accent particulier est mis sur le soutien complet à la coopération en marge de la campagne «Justice pour Khodjaly !», comme il est prévu dans le même mémorandum.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules