POLITIQUE


La position de la France est claire et constante : nous ne reconnaissons pas le Haut-Karabagh

A+ A

Bakou, 31 mai, AZERTAC

Lors du point de presse au ministère des Affaires étrangères de la France une question a été posée au porte parole Romain Nadal sur la position française à l’égard du conflit du Haut Karabagh. Le porte –parole du ministère des Affaires étrangères de la France a répondu à cette question. Nous vous présentons la question et la réponse.

Question - Le régime séparatiste créé illégalement par l'Arménie dans les territoires occupés de l'Azerbaïdjan a organisé le 3 mai dernier les soi-disant élections parlementaire en violation flagrante du droit international. Quelle est la position de la France, qui avait déclaré en 2012 qu'elle ne reconnaissait pas ces élections et quelle est votre position sur la visite en France du soi-disant Président du Haut-Karabagh, qui a signé une Charte d'amitié avec certaines régions françaises ?

Réponse - La position de la France est claire et constante : nous ne reconnaissons pas le Haut-Karabagh et nous n'avons pas de relations avec ceux qui se présentent comme ses autorités.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules