BAKOU-2015


Jayne Pearce : Bakou- 2015 déterminera des standards Pour les Jeux Européens VIDEO

A+ A

La directrice des opérations médias du Comité des opérations des Jeux Européens de Bakou 2015, Jayne Pearce, a accordé une interview à l’AZERTAC

- Madame Pearce, comment vous appréciez la couverture médiatique de l’AZERTAC, partenaire médiatique officiel de Bakou-2015, sur les processus de préparatifs aux Jeux Européens, les activités du Comité d’opérations, les athlètes et les pays participants ?

- Je pense qu’il est important de tisser des relations étroites. Nous réjouissons beaucoup d’avoir le partenaire médiatique l’AZERTAC qui diffuse des informations détaillées et fiables sur les premiers Jeux Européens, promet largement ces Jeux. Il reste peu aux Jeux Européens dont nous allons vivre ensemble ses joies. Nous allons travailler de concert avec l’AZERTAC qui diffuse des informations en plusieurs langues et qui a de bonnes relations au niveau international.

- Vous avez travaillé aux grands événements sportifs tels que les Jeux Olympique. Qu’est-ce que vous pouvez dire sur les innovations mises en œuvre pour la couverture de Bakou-2015 ?

- Ce grand événement sportif réunit un certain nombre de questions. Une des événements novateurs est les navettes qui seront utilisé pour le transport des athlètes des terrains sportifs aux centres de presse. Un autre c’est les I-zones qui permettent de présenter d’une manière particulière et intéressante les athlètes aux journalistes. Je tiens à dire que nous allons témoigner d’autres innovations durant les premiers Jeux Européens. Je suis certaine qu’elles seront un héritage pour l’avenir.

- Quels seront vos conseils aux journalistes qui assureront la couverture médiatique des Jeux Européens ?

- Tout d’abord, je voudrais dire que nous avons établi toutes les opportunités et les espaces pratiques pour le média. En appuyant sur le bouton « média » sur le site d’Internet des premiers Jeux Européens, on peut récupérer toutes les informations sur tous les athlètes. Notre équipe internationale est prête à aider à tous les représentants de média. En plus, chaque pays à son attaché de presse qui aideront les journalistes d’établir des contacts avec tous les athlètes. Soyez sûrs qu’avant de venir sur les terrains sportifs, les journalistes seront fournis tous les informations nécessaires.

- Comme ce sont les premiers Jeux européens, l’expérience azerbaïdjanaise jouera un rôle crucial pour déterminer les standards des Jeux européens. D’après vous, quels seront ces standards ?

- Nous sommes à la veille de grands événements sportifs. Les terrains sportifs sont vraiment parfaits. Le pays à réaliser tous les préparatifs au niveau de haut standards. Les villages de média et des athlètes ont commencé à accueillir les premiers athlètes. C’est un grand plaisir de travailler sur les arènes et dans les bâtiments magnifiques. De grands standards sont assurés dans tous les bureaux d’opérations. J’espère que ceci déterminera les futurs standards des Jeux Européens.

- Il y a longtemps que vous êtes en Azerbaïdjan. Que pouvez-vous dire sur la vie sportive du pays, l’intérêt aux compétitions sportives ?

- Il y a deux ans que je suis en Azerbaïdjan dans le cadre de ce projet. Compte tenu les traditions sportives du pays, j’attends plus intérêt à la lutte, à la boxe, au judo, au taekwondo. Le circuit de la torche des premiers Jeux européens dans tout le pays peut être considéré comme un grand succès. Tout le peuple a témoigné de ce grand événement qui sera très bientôt abrité par l’Azerbaïdjan.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules