BAKOU-2015


Simon Clegg: Bakou-2015 sera représenté le plus haut niveau des standards internationaux VIDEO

A+ A

AZERTAC est la meilleure partenaire médiatique officielle du Comité d’opérations des premiers Jeux Européens.

Bakou, 8 juin, AZERTAC

Simon Clegg, directeur général pour les opérations du Comité d’opérations des Jeux Européens Bakou- 2015, s’est entretenu avec les journalistes de l’AZERTAC et à répondu à leurs questions. Ensuite, Simon Clegg a accordé une interview exclusive à l’AZERTAC.

- Monsieur Clegg, l’Azerbaïdjan a eu à sa disposition une courte période pour se préparer aux premiers Jeux Européens. Comment avez-vous réussi à avoir fait un travail fantastique possible de réaliser dans un si court laps de temps?

- Eh bien, c’est un exploit sans précédent du pays de se préparer en 30 mois aux premiers Jeux Européens. Mme Mehriban Aliyeva, première Dame de l’Azerbaïdjan et présidente du Comité d’organisation des premiers Jeux Européens, a beaucoup de mérite dans cet exploit. Le ministre azerbaïdjanais des sports et de la jeunesse, le directeur général du Comité d’opérations des premiers Jeux Européens, Azad Rahimov, et d’une équipe talentueuse de 2 mille ont travaillé avec moi pour préparer ce grand événement sportif. 78% de notre personnel de 2024 membres étaient les Azerbaïdjanais, ambitieux, jeunes, bien éduqués. Avec cette délégation riche et dynamique nous essayons de faire notre travail à un niveau supérieur. Une des choses les plus importantes est que nous allons laisser un véritable héritage humain avec ces premiers Jeux européens. Donc l’Azerbaïdjan sera une meilleure position à l’avenir d’organiser ses propres événements sans tellement participation des personnes de la communauté internationale. Donc l'Azerbaïdjan sera en bien meilleure position à l'avenir d'organiser ses propres événements sans tellement participation des personnes de la communauté internationale.

- L’Azerbaïdjan est ambitieux de tenir Bakou- 2015 aux normes des Jeux Olympiques. Pensez- vous que les sites sportifs, les infrastructures, les travaux d’organisation sont suffisants pour cette ambition ?

- Je tiens à souligner que suite à ses succès des préparatifs des premiers Jeux Européens, l’Azerbaïdjan aura d’une meilleure position pour de futures manifestations sportives au niveau international. Les travaux accomplis pour l’organisation des compétitions sportives internationales sont évidents. Vous avez maintenant le Stade Olympique de Bakou, l’arène de gymnastique, une piscine et d’autres installations sportives seront tous un héritage riche pour l’avenir de la capitale.

Bien sûr, cette infrastructure de sport nous permet de répondre à la question d’une manière positive.

- Monsieur Clegg, vous étiez l’un des principaux organisateurs des Jeux olympiques. Que pensez- vous, quelles innovations et avantages pourront présenter les premiers Jeux européens Bakou-2015 par rapport aux précédentes éditions des Jeux Olympiques ?

-Je pense que nous ne devons pas nous référer toujours aux Jeux Olympiques. Les Jeux Européens sont organisés pour la première fois dans l’histoire. Nous créons l’histoire sportive de l’Europe. Ils sont également les nouvelles compétitions pour les meilleurs athlètes du continent.

Donc, nous essayons de faire les choses différemment, nous essayons d’apporter des innovations et nous avons quelques initiatives intéressantes de mettre ensemble les sports olympiques et non olympiques. Le judo paralympique, le basketball, le beach soccer, le sambo, le karaté, considérés comme les principaux sports et inclus dans le programme et qui attireront un vaste auditoire. Nous ne faisons jamais de comparaisons avec les Jeux Olympiques. Cependant, les travaux préparatoires pour Bakou -2015 sont aux normes olympiques.

-Il est impossible d’imaginer ce genre des événements sportifs sans couverture médiatique. Etes-vous satisfait de la couverture des médias locaux pour promouvoir ces Jeux Européens ?

- Bien sûr, le rôle et la couverture des médias locaux sont très importants. C’est un grand plaisir pour nous de travailler avec l’AZERTAC. AZERTAC est notre meilleure partenaire médiatique.

Je voudrais souligner que les nouvelles livrées au public sont celles que nous voulons. Nous voudrions que les Azerbaïdjanais soient fiers de leur pays d’accueillir les premiers Jeux Européens. Bakou -215 sera présenté aux fans et amateurs avec le plus haut niveau des normes internationales. A cet égard, le média est un de nos meilleurs partenaires.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules