BAKOU-2015


Le relais de la flamme des premiers Jeux Européens à Itchericheher a touché à sa fin VIDEO

A+ A

Bakou, 9 juin, AZERTAC

Le relais d’Itchericheher de la torche des Jeux Européens de Bakou 2015 a été lancé mardi depuis le complexe des «Tours de flamme».

L’alpiniste Renat Rahimkhanov a descendu cette torche depuis le plus haut sommet des Tours de flamme, considérées comme l’une des perles architecturales mondiales, sous la salve d’applaudissements des habitants de la capitale.

Renat Rahimkhanov s’est dit fier d’être le relayeur des premiers Jeux Européens, souhaitant plein succès aux athlètes azerbaïdjanais participant à ces jeux. Il a fait savoir que l’attention de tout le continent serait orientée vers l’Azerbaïdjan lors des premiers Jeux Européens. Les Jeux Européens de Bakou 2015 constitueront une occasion importante pour faire connaître l’Azerbaïdjan.

Ensuite, la torche a été emmenée à Itchericheher, ville ancienne inscrite sur la liste du patrimoine culturel mondial de l’UNESCO.

Le relais de la flamme à Itchericheher a débuté dans la rue Kitchik Gala. Les relayeurs ont emmené la torche sur la place de la Tour de la Vierge en parcourant le long de la rue de Kitchik Gala, de la Place des Portails Gocha Gala, de la rue de Gullé non loin des caravansérails de Boukhara et Moultany. Le relais de la torche a parcouru la rue Assef Zeynalli, puis la rue Beuyuk Gala, non loin du Centre d’art traditionnel, la Mosquée Mohammed, ainsi qu’une série de rues historiques et de tournants d’Itchericheher pour arriver finalement au Complexe du Palais des Chirvanchahs, considéré comme l’une des perles architecturales orientales datant du Moyen-Age, où il a touché à sa fin.

La flamme a été accueillie avec grand enthousiasme par les habitants et les visiteurs de la capitale tout au long du parcours. Les mascottes des premiers Jeux Européens, la Gazelle et la Grenade, ont donné une ambiance de fête à la cérémonie pendant le relais de la torche. Les habitants de la capitale qui attendent avec impatience la cérémonie d’ouverture des premiers Jeux Européens ont pris des photos souvenir avec la Gazelle et la Grenade.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules