POLITIQUE


DECLARATION des députés du Milli Medjlis de la République d’Azerbaïdjan relative aux audiences tenues le 10 juin 2015 au Parlement européen

A+ A

Nous, les députés du Milli Medjlis de la République d’Azerbaïdjan, considérons les audiences tenues le 10 juin 2015 au Parlement européens sur les premiers Jeux Européens Bakou -2015 comme une suite de la campagne contre notre pays, délibérée et partiale, menée par certains groupes politiques sous la direction de M.Martin Schulz, président du Parlement européen, et de Mme Ulrike Lunacek, vice- présidente du Parlement européen. Nous pouvons témoigner qu'à plusieurs reprises ces groupes politiques ont essayé obstinément et délibérément d’inclure à l'ordre du jour sous divers prétextes un soi-disant problème de violation des Droits de l’Homme en Azerbaïdjan. Cette fois, ces groupes font référence à un grandiose événement sportif qui ouvrira une nouvelle page de l’histoire sportive du continent européen afin de discréditer l’Azerbaïdjan. Nous ne pouvons que le regretter.

Depuis des siècles les sports ont joué un rôle de rapprochement entre les peuples et les individus de différentes cultures et civilisations. L’instrumentalisation du sport dans les processus politiques est inacceptable. La nécessité de l’indépendance des institutions chargées d’organiser le sport, les compétitions sportives et le mouvement olympique, a été sacralisée dans la résolution A/Res/69/6 «Le sport, moyen de promouvoir l’éducation, la santé, le développement et la paix», adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 31 octobre 2014. Il est nécessaire que les gouvernements, les institutions politiques internationales et les décideurs politiques respectent cette indépendance.

Il convient de prêter une attention particulière au fait de ne pas porter préjudice à l’existence du sport en tant que domaine séparé du politique, par l'exercice de différentes considérations politiques. Ce qui est inquiétant, c’est qu’on tente d’utiliser les Jeux Européens, visant ces nobles idéaux, dans une attaque délibérée contre l’Azerbaïdjan.

La primauté des Droits de l’Homme et du Citoyen a été acceptée à l’époque contemporaine par la plupart des pays de notre monde, parmi lesquels figure aussi l’Azerbaïdjan. Un grand travail a été accompli pour garantir les Droits de l’Homme et des principales libertés dans notre pays et ce travail se poursuit jusqu’à aujourd’hui même. Un tiers de la constitution azerbaïdjanaise est consacré aux droits et libertés. Un système judiciaire tout à fait indépendant est en place dans le pays. Comme l’Azerbaïdjan fait partie de la juridiction de la Cour européenne des Droits de l’Homme, tout citoyen du pays qui n’est pas satisfait des décisions des tribunaux nationaux a le droit d’adresser un recours devant la Cour européenne. De plus, l’Azerbaïdjan continue de mettre en œuvre des réformes progressistes en matière de Droits de l’Homme dans le cadre de l’étroite coopération avec les organisations internationales dont il est membre. Un système démocratique fondé sur le respect entier des droits et des libertés s’est formé en Azerbaïdjan et il existe une volonté politique pour développer ce système sur les bases les plus solides.

Quant aux remarques relatives au manque de garantie des Droits de l’Homme et des Libertés fondamentales, quant à l’arrestation de militants des Droits de l’Homme et de journalistes, telles qu’elles sont articulées au Parlement européen, tous ceux qui connaissent notre pays savent très bien que ceci est très loin de la réalité. Ces députés européens, qui n’ont jamais visité le pays et qui ont très peu d’informations à son sujet, tentent, en prenant appui sur des informations fournies de l’extérieur, de donner des leçons de logique à un Etat jouissant du plein soutien de son peuple, et agissent ainsi en contravention aux principes de l’éthique et de la diplomatie parlementaire.

En Azerbaïdjan, il n’y a pas de journalistes ou de militants des Droits de l’Homme qui auraient été arrêtés pour leurs activités professionnelles. Non plus qu’une loi qui dicterait de libérer de tels professionnels quand ils commettent des crimes. Tous les faits utilisés au Parlement européen comme moyen de pression contre l’Azerbaïdjan sont liés à des actes criminels précis.

Nous devons constater avec regret que le Parlement européen, ainsi que les activistes qu’on appelle « les militants des Droits de l’Homme » ont préféré se taire sur la dignité humaine bafouée de plus d’un million de réfugiés et de personnes déplacées de nationalité azerbaïdjanaise, dont les droits élémentaires ont été violés suite au conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh, il y a plus de 20 ans déjà. Cette position biaisée, qui est l’illustration d’un « deux poids, deux mesures », est totalement inadmissible.

En fait, M. Schulz, Mme Lunacek et d’autres députés ayant une position biaisée contre l’Azerbaïdjan sont remorqués par le lobby arménien, qui ne manque pas d’influence en Europe. Parfois, dans l’intention de dégrader l’image de l’Azerbaïdjan, Mme Lunacek et un groupe de députés du Parlement européen recourent à une scandaleuse provocation consistant à porter un maillot sur lequel sont apposées les photos de personnes qui ont commis des crimes dans le pays.

Toute personne ayant vu l’Azerbaïdjan, connaissant la situation dans notre pays, y compris les parlementaires, confirment que l’Azerbaïdjan est une communauté ouverte et indépendante. Sans doute, nous ne nions pas l’existence de certaines violations de la loi dans le pays. L’essentiel est que la volonté politique existant dans le pays soit orientée vers l’élimination complète des violations de la loi et au renforcement du principe de primauté de la loi.

L’Azerbaïdjan a parcouru un chemin de développement exceptionnel depuis son indépendance. L’état du bien-être du peuple s’est accru très sensiblement, notre pays s’est complètement modernisé. L’Azerbaïdjan se développe et se renforce de jour en jour. Mais certains «politiciens» qui l’envient, n’arrêtent pas de tenter de noircir l’Azerbaïdjan en recourant à tout un jeu de petits problèmes. Malheureusement, ils se sont permis de profiter de la volonté d’organiser les Jeux Européens selon les normes les plus élevées.

L’Azerbaïdjan est intéressé par le développement global de ses relations avec le Parlement européen sur la base de l’égalité. Cependant, de telles campagnes partiales contre notre pays sapent les perspectives de nos relations bilatérales, et également discréditent le Parlement européen. Nous croyons que de telles campagnes ne pourront pas empêcher le déroulement à haut niveau des premiers Jeux Européens qui deviendront des événements importants dans la vie de notre pays et de toute l’Europe. Nous sommes confiants que les athlètes et les amateurs de sport pourront profiter de ces premiers Jeux Européens, ainsi que ceux qui suivront, qui apporteront leur contribution à tous les peuples européens pour se connaître de près et pour se serrer étroitement autour de ces valeurs universelles communes.

 

Ziyafat ASGUEROV,

Premier vice-président du Milli Medjlis de la République d'Azerbaïdjan, président de la commission de la sécurité et de la défense du Milli Medjlis, chef de la délégation azerbaïdjanaise à l’Assemblée Parlementaire de l’OTAN

Bahar MOURADOVA,

Vice- présidente du Milli Medjlis de la République d'Azerbaïdjan, chef de la délégation azerbaïdjanaise à l’Assemblée Parlementaire de l’OSCE

Valeh ALESKEROV,

Vice- président du Milli Medjlis de la République d'Azerbaïdjan, président de la Commission des ressources naturelles, de l’énergie et de l’environnement du Milli Medjlis, chef de la délégation azerbaïdjanaise à la commission de coopération parlementaire UE-Azerbaïdjan (CCP), coprésident de la CCP

Siyavoush NOVROUZOV,

Président de la commission de disciplines du Milli Medjlis de la République d'Azerbaïdjan, membre de la délégation azerbaïdjanaise à l’Assemblée Parlementaire de l’OTAN, secrétaire exécutif adjoint du Parti Yeni Azerbaïdjan

Assim MOLLAZADE,

Membre de la commission des relations internationales et interparlementaires du Milli Medjlis de la République d'Azerbaïdjan, membre de la délégation azerbaïdjanaise à l’Assemblée Parlementaire Euronest, coprésident de la commission politique à l’Assemblée Parlementaire Euronest, président du Parti politique des réformes démocratique de l’Azerbaïdjan

Fazil MOUSTAFA,

Membre de la commission des droits de l’homme du Milli Medjlis de la République d'Azerbaïdjan, membre de la délégation azerbaïdjanaise à l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe, présidente du Parti politique Boyuk Gurulouch

Ilyas ISMAYILOV,

Membre de la commission des droits de l’homme du Milli Medjlis de la République d'Azerbaïdjan, président du Parti politique Adalat (Justice)

Igbal AGHAYEV,

Membre de la commission des droits de l’homme du Milli Medjlis de la République d'Azerbaïdjan, membre de la délégation azerbaïdjanaise à TurkPA, président du Parti politique Umid (Espoir)

Sabir RUSTEMKHANLY,

Membre de la commission des relations internationales et interparlementaires du Milli Medjlis de la République d'Azerbaïdjan, président du Parti politique la solidarité civile

Sabir HADJIYEV,

Membre de la commission de la politique juridique et de la construction de l’Etat du Milli Medjlis de la République d'Azerbaïdjan, membre de la délégation azerbaïdjanaise à l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe, président du Parti politique de l’Union civile

Khanhuseyn KAZIMLI,

Membre de la commission de la politique économique du Milli Medjlis de la République d'Azerbaïdjan, président du Parti politique de la prospérité sociale

Gudrat HASANGULIYEV,

Membre de la commission de la politique juridique et de la construction de l’Etat du Milli Medjlis de la République d'Azerbaïdjan, membre de la délégation azerbaïdjanaise à l’Assemblée Parlementaire de l’OTAN, membre de la délégation azerbaïdjanaise à l’Assemblée Parlementaire Euronest, président du Parti politique de Front populaire uni

Fazail AGHAMALI,

Membre de la commission de la politique juridique et de la construction de l’Etat du Milli Medjlis de la République d'Azerbaïdjan, membre de la délégation azerbaïdjanaise à l’Assemblée Parlementaire de la CEI, président du Parti politique Ana Veten

Faradj GULIYEV,

Membre de la commission de la sécurité et de la défense du Milli Medjlis de la République d'Azerbaïdjan,, membre de la délégation azerbaïdjanaise à l'Assemblée parlementaire Euronest, président du Parti politique du Mouvement de la renaissance nationale

Semed SEYIDOV,

Président des relations internationales et interparlementaires du Milli Medjlis de la République d'Azerbaïdjan, chef de la délégation azerbaïdjanaise à l’APCE

Sahibe GAFAROVA,

Membre de la commission de la culture du Milli Medjlis de la République d'Azerbaïdjan, membre de la délégation azerbaïdjanaise à l’APCE, rapporteur général pour la lutte contre la violence à l’égard des femmes de la Commission sur l'égalité et la non-discrimination de l'APCE et coordinatrice politique du réseau parlementaire « les femmes libres de violence »

Fouad MOURADOV,

Membre de la commission des ressources naturelles, de l’énergie et de l’environnement du Milli Medjlis de la République d’Azerbaïdjan, membre de la délégation azerbaïdjanaise à l’Assemblée parlementaire Euronest, co-président de la commission de l’énergie de l’Assemblée parlementaire Euronest, adjoint au chef de la délégation azerbaïdjanaise à la Commission de coopération parlementaire Union européenne-Azerbaïdjan

Sevindj FETELIYEVA,

Vice-présidente de la commission des relations internationales et interparlementaires du Milli Medjlis de la République d’Azerbaïdjan, membre de la délégation azerbaïdjanaise à l’APCE, rapporteure générale sur les enfants de la commission des questions sociales, de la santé et du développement durable à l’APCE, coordinatrice du parlement azerbaïdjanais à l’APCE sur la violence envers les enfants, vice-présidente de la sous-commission sur la charte sociale européenne de l’APCE

Gultcheuhré MAMMADOVA,

Membre de la commission de la science et de l’éducation du Milli Medjlis de la République d’Azerbaïdjan, membre de la délégation azerbaïdjanaise à l’Assemblée parlementaire Euronest

Melahet IBRAHIMQIZI,

Membre de la commission de la politique sociale du Milli Medjlis de la République d’Azerbaïdjan, membre de la délégation azerbaïdjanaise à l’Assemblée parlementaire de l’OTAN, membre de la délégation azerbaïdjanaise à l’Assemblée parlementaire Euronest

Jalé ALIYEVA,

Membre de la commission de la culture du Milli Medjlis de la République d’Azerbaïdjan, membre de la délégation azerbaïdjanaise à l’Assemblée parlementaire de l’Organisation de coopération économique de la mer Noire

Sevindj HUSSEYNOVA,

Membre de la commission de la politique sociale du Milli Medjlis de la République d’Azerbaïdjan, membre de la délégation azerbaïdjanaise à la TurkPA, membre de la délégation azerbaïdjanaise à l’Assemblée parlementaire Euronest

Sedaguet VALIYEVA,

Membre de la commission de la politique sociale du Milli Medjlis de la République d’Azerbaïdjan, membre de la délégation azerbaïdjanaise à la TurkPA

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules