POLITIQUE


Le journaliste de «La Repubblica» : La cérémonie d’ouverture des premiers Jeux Européens est un événement marquant dans l’histoire VIDEO

A+ A

Bakou, 13 juin, AZERTAC

La cérémonie d’ouverture des premiers Jeux Européens est un événement marquant dans l’histoire. Vraiment, tout le monde a été témoin d’un show incroyable à Bakou, ont souligné le journaliste sportif du journal italien La Repubblica et Paola Karita, archéologue italienne pendant la rencontre avec Aslan Aslanov, directeur général de l’AZERTAC.

Le directeur général a informé les invités italiens sur les activités et les relations internationales de l’AZERTAC. «Membre des organisations internationales de presse comme l’OANA, la BSANNA, l’EANA, l’AZERTAC a parcouru un long chemin de développement pendant 95 ans et collabore actuellement avec plus de cent agences de presse du monde. L’agence possède des bureaux de correspondant dans 21 pays du monde. L’AZERTAC entretient également des relations étroites avec les agences italiennes ANSA et AGI», a noté le directeur général.

Aslan Aslanov a fait savoir que l’organisation des premiers Jeux Européens dans le pays n’était pas un hasard. Il a noté que les réussites que l’Azerbaïdjan avait obtenues dans différents domaines, y compris le sport, l’augmentation de sa réputation au niveau international étaient la principale raison de cette confiance.

L’AZERTAC promeut et couvre largement les compétitions et transmet régulièrement des nouvelles aux agences d’informations partenaires. Le fait que l’AZERTAC était le partenaire officiel de Bakou-2015 ouvrait de larges possibilités en ce sens, a estimé Aslan Aslanov.

Pendant la rencontre, le rôle clé de Mme Mehriban Aliyeva, première dame d’Azerbaïdjan, dans le développement des relations entre les deux pays, notamment dans l’approfondissement de la coopération dans le domaine culturel a été porté à l’attention.

Aslan Aslanov a informé les journalistes italiens sur le développement de la démocratie, les mesures prises pour assurer la liberté d’expression et de presse dans le pays au cours des 24 ans depuis le rétablissement de l’indépendance nationale.

Le journaliste du journal «La Repubblica» a souligné que l’Italie était représentée par une délégation d’envergure aux premiers Jeux Européens. Soulignant avoir suivi avec intérêt la cérémonie d’ouverture des premiers Jeux Européens, K. Sito s’est dit impressionné par les indicateurs techniques du Stade olympique de Bakou. Il a ajouté que Bakou avait présenté un show exceptionnel et sans précédent à tout le monde et le peuple avait un grand intérêt pour le sport.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules