POLITIQUE


Le Secrétaire général des Nations Unies exprime sa préoccupation de la non-résolution du conflit du Haut-Karabagh

A+ A

Bakou, 23 juin, AZERTAC

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a répondu aux questions des parlementaires à la suite de son discours lors de la réunion plénière de la session d’été de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE).

Le membre de la délégation azerbaïdjanaise auprès de l’APCE, Sevindj Fataliyeva, a rappelé dans sa question au Secrétaire général que 20 % du territoire azerbaïdjanais avaient été occupés par l’Arménie, l’occupation était toujours poursuivie, bien que le Conseil de sécurité des Nations Unies eût adopté quatre résolutions concernant ce conflit. Elle a demandé quelles mesures les Nations Unies pourraient prendre pour que l’Arménie accomplît ces résolutions.

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a exprimé sa préoccupation de la non-résolution jusqu’à ce moment-là du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh. Il n’a dit être que pour le règlement pacifique du conflit. Le Secrétaire général a dit que la violation régulière du cessez-le-feu sur la ligne de front, les pertes humaines des deux côtés le préoccupaient. Il a indiqué que tout affrontement militaire causerait de lourdes conséquences pour les deux pays et en général pour toute la région.

Ban Ki-moon a dit : «C’est le groupe de Minsk de l’OSCE qui est chargé du règlement de ce conflit. L’idée essentielle est la mise en œuvre d’un dialogue entre les parties au conflit et la poursuite des efforts pour parvenir à un règlement durable».

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules