POLITIQUE


Albert Frick : J'ai vu un développement dynamique, une stabilité et une hospitalité en Azerbaïdjan

A+ A

Vienne, 29 juin, AZERTAC

Le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères, Elmar Mammadyarov, s'est entretenu avec Albert Frick, président du parlement liechtensteinois, en visite en Azerbaïdjan.

Elmar Mammaydarov s'est dit convaincu que la présente visite apporterait une contribution importante au développement des relations entre les deux pays. Il a fait savoir qu'il existait une base propice au développement des relations économico-commerciales entre l'Azerbaïdjan et le Liechtenstein.

Albert Frick a félicité l'Azerbaïdjan pour l'excellente organisation des premiers Jeux Européens, les majestueuses cérémonies d'ouverture et de clôture. Remerciant pour les conditions établies pour tous les athlètes des Jeux Européens, y compris ceux du Liechtenstein, Albert Frick a dit avoir vu un développement dynamique, une stabilité et une hospitalité en Azerbaïdjan.

Elmar Mammadyarov a dit que les normes des Jeux Européens avaient été déterminées en Azerbaïdjan, marquant que tout citoyen azerbaïdjanais était fier de la tenue des premiers Jeux Européens à Bakou.

Le ministre azerbaïdjanais a donné des informations détaillées sur la politique énergétique et le développement des secteurs non pétroliers tels que les transports, le tourisme et l'agriculture, mettant en valeur la nécessité d'organiser des forums d'affaires entre les entrepreneurs et développer la base contractuelle et juridique entre les deux pays.

Elmar Mammadyarov a parlé de l'agression militaire de l'Arménie contre l'Azerbaïdjan et le nettoyage ethnique sanglant réalisé par ce pays contre le peuple azerbaïdjanais, soulignant que le Conseil de sécurité des Nations Unies avaient adopté quatre résolutions relatives au conflit, revendiquant le retrait immédiat, complet et sans réserve des troupes arméniennes des terres occupées de l'Azerbaïdjan. Il a ajouté qu'aucun progrès n'était obtenu dans le règlement du conflit, une menace pour toute la région, notamment à cause de la politique d'agression et d'occupation menée par l'Arménie.

Lors de l'entretien les parties ont procédé à un échange de vues sur les questions d'intérêt commun.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules