CULTURE


Cannes : une soirée musicale azerbaïdjanaise organisée par la Fondation Heydar Aliyev

A+ A

Cannes, 16 juillet, AZERTAC

Une soirée musicale azerbaïdjanaise a été organisée par la Fondation Heydar Aliyev en marge des journées culturelles azerbaïdjanaises à Cannes.

De célèbres personnalités publiques et politiques françaises, des représentants des autorités de la ville de Cannes et d'autres personnalités renommées ont été présents à cette soirée.

Les participants de la soirée ont d'abord visité une exposition photo relative aux Jeux Européens de Bakou 2015 dans laquelle figuraient aussi les photos prises par les photojournalistes de l'Agence de presse nationale d'Azerbaïdjan (AZERTAC). Les photos représentant les cérémonies d'ouverture et de clôture des premiers Jeux Européens, ainsi que les moments les plus intéressants de différentes épreuves sportives ont été exposées aux visiteurs. Des publications relatives à l'Azerbaïdjan préparées par la Fondation Heydar Aliyev ont été offertes aux visiteurs.

Le présentateur de la Soirée de musique azerbaïdjanaise, accueillie au Palais des festivals de Cannes, a donné des informations détaillées sur l'Azerbaïdjan, son histoire ancienne et sa riche culture, son art et sa musique. Mme Anne Reix, adjointe au maire de la ville de Cannes, présidente du palais des Festivals, a mis en valeur l'importance de cette soirée musicale. «C'est un grand honneur pour Cannes d'accueillir l'Azerbaïdjan», a dit l'adjointe au maire de la ville, marquant que la culture et l'art azerbaïdjanais étaient présentés à très haut niveau déjà pour la troisième fois à Cannes. Mme Anne Raix a fait savoir que l'Azerbaïdjan organisait des manifestations culturelles de haut niveau à Cannes, ce qui suscitait un grand intérêt chez les habitants et les visiteurs de la ville de Cannes.

Le président de l'Association des Amis de l'Azerbaïdjan, Jean-François Mancel, a lui aussi prononcé un discours. Il a évoqué la situation géographique stratégique importante de l'Azerbaïdjan, marquant que c'était un pays très tolérant. Il a également parlé du conflit du Haut-Karabagh, soulignant que l'Arménie avait occupé les terres azerbaïdjanaises.

Le discours du président de l'Association des Amis de l'Azerbaïdjan a été suivi d'un programme de concert.

Le pianiste Emil Efrasiyab, célèbre jazziste, et son groupe de jazz, et d'autres musiciens azerbaïdjanais ont présenté des morceaux d'ethno-jazz.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules