POLITIQUE


Le vice-chancelier allemand Sigmar Gabriel : L'Allemagne et l'Azerbaïdjan entretiennent des relations intensives

A+ A

Bakou, 29 juillet, AZERTAC

Sigmar Gabriel, vice-chancelier de la République fédérale d'Allemagne, ministre de l'Economie et de l'Energie, a accordé une interview à la Télévision azerbaïdjanaise. L'AZERTAC présente cette interview.

- Monsieur le vice-chancelier, comment évolueriez-vous la situation actuelle des relations entre l'Azerbaïdjan et l'Allemagne ?

- L'Allemagne et l'Azerbaïdjan entretiennent des relations intensives. La visite du président Ilham Aliyev en Allemagne en janvier 2015 l'a prouvé. Moi aussi, j'envisageais d'effectuer une visite en Azerbaïdjan en juillet de l'année courante. Mais la situation actuelle établie autour de la Grèce peu avant la visite prévue a conditionné ma présence à Berlin, alors j'ai dû reporter ma visite. Je le regrette beaucoup et je pense la réaliser dans un avenir proche.

- Des forums d'affaires sont organisés en Allemagne et en Azerbaïdjan afin d'élargir les relations économiques bilatérales. Le prochain forum d'affaire sera organisé conjointement avec le Ministère de l'Economie et de l'Industrie à Bakou. Qu'est- ce que vous en attendez ?

- Nous sommes intéressés par le développement des relations économiques avec l'Azerbaïdjan. Les entreprises allemandes sont elles aussi très intéressées par la coopération avec votre pays. Je pense que le dialogue au niveau gouvernemental seul n'est pas suffisant. L'échange entre les entreprises, ainsi que le dialogue en matière sociale et culturelle sont aussi importants.

- Monsieur le vice-chancelier, comme vous le savez, l'Azerbaïdjan vient d'accueillir les premiers Jeux Européens auxquels ont participé 50 pays. Les athlètes allemands ont remporté de grandes réussites à cet événement réputé. En saisissant cette occasion je vous félicite. Pourtant, certains organes de presse allemands, ainsi que certains membres du Bundestag ont exprimé des opinions hostiles à notre pays. Nous aimerions avoir votre avis là-dessus.

- Les Jeux Européens organisés en Azerbaïdjan ont été largement couverts par la presse allemande. Bien sûr, en écrivant sur ce genre de grands événements internationaux on aborde non seulement les questions sportives, mais aussi la vie quotidienne du pays hôte. Cela ne se fait pas autrement aux Jeux olympiques ou bien aux championnats du monde de football. Je pense qu'il est nécessaire que nous nous connaissions bien. Ce genre d'événements sportifs constitue une occasion favorable pour cela. Les compétitions sportives peuvent apporter une contribution considérable à l'établissement de la compréhension entre les peuples. Quant à votre question, je dois dire que je ne peux pas commenter les opinions de différents députés ou organes de presse. Mais je suis convaincu que la discussion des sujets compliqués fondée sur le respect mutuel entre les parties est également la confirmation des bonnes relations entre les pays.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules