POLITIQUE


Le Ministère des Affaires étrangères commente la raison du mandat d'arrêt international lancé à l'encontre de German Sterligov

A+ A

Bakou, 31 juillet, AZERTAC

German Sterligov et les juristes arméniens qui le soutiennent manifestent une fois de plus leur incompétence en matière de droit. Vu les éléments constitutifs des actes criminels commis par cette personne sur le territoire souverain de la République d'Azerbaïdjan, une enquête criminelle a été lancée contre lui en vertu des articles 281.2 (les défis ouverts orientés contre l'Etat) et 318.2 (le franchissement illégal des frontières nationales de la République d'Azerbaïdjan) du Code pénal de la République d'Azerbaïdjan et un mandat d'arrêt international a été lancé à son encontre, a déclaré Hikmet Hadjiyev, porte-parole du Ministère des Affaires étrangères de la République d'Azerbaïdjan.

German Sterligov est citoyen de la Fédération de Russie et la Russie est membre de l'Interpol qui est une institution internationale interétatique ayant obtenu depuis 1956 un statut d'organisation internationale.

German Sterligov fait des navettes surtout entre l'Arménie et la Russie, qui sont membres de l'Interpol, et vu ce facteur une recherche a été entamée à son encontre à l'aide de l'Interpol.

Le régime d'occupation déterminé clairement en droit international et en droit international humanitaire existe dans les territoires occupés de la République d'Azerbaïdjan par l'Arménie. L'occupation de ces territoires par l'Arménie a une fois encore été juridiquement consacrée par les instruments adoptés par les organisations internationales, y compris les résolutions appropriées du Conseil de sécurité des Nations Unies et par la décision de la Cour européenne des droits de l'homme sur l'affaire «Chiragov et autres contre l'Arménie».

La tentative de German Sterligov, jugé coupable des crimes concrets et contre qui un mandat d'arrêt a été émis par l'autorité judiciaire, d'échapper à la responsabilité pénale en se cachant dans les territoires occupés prouve une fois de plus qu'un environnement favorable aux crimes règne dans ces territoires.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules