POLITIQUE


Hikmet Hadjiyev : Nous condamnons toute tentative de politiser délibérément le verdict du tribunal sur Leyla et Arif Yunus

A+ A

Bakou, 13 août, AZERTAC

Le porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères d'Azerbaïdjan Hikmet Hadjiyev s'est exprimé sur les déclarations de David Lidington, le secrétaire d'État britannique chargé de l'Europe, concernant le verdict du tribunal sur Leyla et Arif Yunus. H. Hadjiyev a confié à l'AZERTAC :

«Nous condamnons toute tentative de politiser de façon délibérée et de déformer l'essence du verdict du tribunal de grande instance, en date du 13 août 2015, contre Leyla et Arif Yunus.

Leyla Yunus a été inculpée en vertu des articles 178.3.2 (fraude (en infligeant des dommages considérables), 192.2.2 (entreprise illégale (commis avec une grande quantité de revenus)), 213.2.2 (l'évasion fiscale), 320.1 (la fraude documentaire) et 320.2 (utiliser sciemment de faux documents) du Code pénal de la République d'Azerbaïdjan, tandis qu'Arif Yunus a été reconnu coupable par l'article 178.3.2 (fraude).

La prétention sur l'application des restrictions afin d'empêcher de suivre les auditions est infondée. Toutes les conditions avaient été créées pour que les médias, les milieux socio-politiques, les représentants du corps diplomatique accrédité en Azerbaïdjan et des organisations internationales, y compris les diplomates des pays membres de l'Union européenne puissent suivre le procès.

Quant à l'allégation relative à la santé de Leyla et Arif Yunus pendant l'enquête, depuis décembre 2014, d'après la demande de l'Union européenne, Leyla Yunus est sous la surveillance d'un groupe de médecins conduit par le Prof. Christian Witt, médecin de l'hôpital «Charite» de l'Allemagne. Le Prof. Christian Witt est actuellement en Azerbaïdjan et il va examiner de nouveau Leyla et Arif Yunus.

Il est surprenant que le ministre britannique ignore la présence des diplomates aux auditions et le fait que la coupable est sous la surveillance des médecins. Probablement, il a fait délibérément cette déclaration provocatrice.

L'indépendance de la justice et la primauté de la loi ont été entièrement assurées en République d'Azerbaïdjan. Il faut respecter les verdicts des tribunaux. Selon la législation, chaque citoyen a le droit de faire appel devant le tribunal».

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules