POLITIQUE


Le gouvernement français interdit toute coopération décentralisée des collectivités territoriales avec le Haut-Karabagh et sept régions adjacentes occupés de l'Azerbaïdjan

A+ A

Paris, 24 août, AZERTAC

Ayant réagi immédiatement à la signature en mai dernier des conventions de coopérations entre quelques communes françaises et la soi-disant république du Haut-Karabagh, l'ambassade d'Azerbaïdjan en France a demandé aux institutions officielles de prendre des mesures appropriées en ce sens.

À la demande de l'ambassade, le Ministre des Affaires étrangères et du Développement international et le Ministre de l'Intérieur ont signé une circulaire rappelant le cadre juridique de la coopération décentralisée et de l'action extérieure des collectivités territoriales de ce pays. Les préfets et les hauts-commissaires de certains régions et départements ont transmis ces informations à leurs collectivités territoriales et ont demandé à respecter les engagements internationaux de la France.

La circulaire a été publiée par plusieurs sites français.

L'ambassade d'Azerbaïdjan en France poursuit ses efforts pour arrêter toute coopération illégale établie jusqu'à présent entre le Haut-Karabagh et sept régions adjacentes occupés de l'Azerbaïdjan et les départements, les villes, les collectivités territoriales, ainsi que les communes français où l'influence de la diaspora arménienne est très forte.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules